Home Société Afrique Cameroun> Réponse salée: J.Rémy Ngono répond au journal L’indépendant qui le présente comme un «homosexuel »
Afrique - 15 avril 2021

Cameroun> Réponse salée: J.Rémy Ngono répond au journal L’indépendant qui le présente comme un «homosexuel »

Dans une sortie, J.Rémy Ngono tourne en dérision le journal L’Indépendant, qui, dans un article au vitriol a cru détenir des informations choquantes sur la vie sexuelle du journaliste de Rfi.

Depuis le 31 mars dernier, la toile est inondée du piteux sort de J. Point Remy Ngono et des conséquences pitoyables de l’activité sexuelle qu’il mène volontairement ou par dépit : ‘‘Mam’zelle Ngono a subi une opération du rectum (anus) mercredi 31 mars 2021 à l’hôpital Armand-Trousseau, Avenue du docteur Arnold Netter 75012 Paris. Les médecins disent que son pronostic vital n’est pas engagé, mais il doit arrêter l’activité sexuelle par l’anus pendant au moins un an, pour que son rectum puisse se refermer » …et autres, ne l’a été divulguée au mépris du sacro-saint.

lit-on dans les colonnes du journal de Max Pandjo, parution de ce 14 avril 2021

Très rapidement, sur sa page facebook, Rémy Ngono a tourné le tabloïde et ses journalistes en dérison .

 Les journalistes Sardinards Biyamerounais disent que j’ai détruit leur pays, détourné l’argent des tracteurs et des autoroutes pour financer mon mariage avec Maurice Kamto. Ils disent que c’est le professeur Charlemagne Messanga Nyamding qui détient les photos et les vidéos de notre mariage qui a eu lieu à l’église catholique Mademoiselle saint Paul Biya à Mvog Mbi en 1960. Ce sont les mêmes qui m’ont accusé d’avoir violé 1000 femmes. » Rétutant les accusations, le journaliste met au défi ses détracteurs qu’ils ne le feront pas taire et qu’il continuera à livrer les sales secrets des pontes du régime Biya. Il traite d’ailleurs le régime Biya d’un système qui ne tient et ne fonctionne que par le sexe et les sectes.  » Dites même que j’ai été castré, mais vous n’allez pas me faire taire.Moi, je tiens le régime Biya par les faits et les photos.

a écrit l’ancien chef de chaine de radio Siantou, aujourd’hui installé en hexagone

Arlette Akoumou Nga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Bataille au sommet: La guerre de l’opinion publique refait surface

Par Serge Aimé Bikoi Au moins huit journaux en ont fait l’écho ce lundi, 23 mai 2022…