Home Société Afrique Cameroun > Reportage sur Rémy Ngono : La Bas déclare Vision 4 persona non grata
Afrique - 22 avril 2021

Cameroun > Reportage sur Rémy Ngono : La Bas déclare Vision 4 persona non grata

Dans son communiqué du 21 avril 2021, la Brigade Anti-Sardinards (Bas) dénonce la méchanceté et la manipulation.

 Il y a quelques jours, la chaîne privée ‘’Vision 4’’ dont le promoteur est également propriétaire de la chaine Télé Sud en France, s’est illustrée dans la propagation de la méchanceté et la manipulation du public dans un reportage dédié à M. Rémy Nono dans lequel il l’assimile à un homo erectus.  

écrit la Bas

La Brigade Anti-Sardinards tient à rappeler ironiquement, à ceux qui pensent avoir le journalisme conscient et intelligent que le terme ‘’homo erectus’’ signifie en latin, ‘’homme dressé et droit ‘’.

 L’homo erectus que semble être aujourd’hui M. Rémy Ngono n’est autre que l’un des vestiges connus, depuis plus de 2 millions d’années, de la race africaine et asiatique. Un homme debout ! Ceci est un clin d’œil aux incultes.  

précise la Bas

La bande à Calibri Calibro dit qu’elle est consciente de cette ‘’insulte‘’ maladroite et ignorante visant à décrire M. Ngono comme un singe ou un primate. Insulte que le peuple africain a connue pendant des années et que les communautés africaines refusent de subir aujourd’hui à travers le monde.

 Nous nous indignons contre ce langage colonial el humiliant envers le peuple noir.

renchérit l’organisation

La Brigade Anti-Sardinards déplore le silence des médias nationaux face à ce scandale et profite de cette occasion, pour interpeler le régulateur des médias camerounais à prendre toutes les mesures nécessaires pour sanctionner la chaine et l’auteur de ce reportage. La Bas inscrit sur la liste des persona non grata, Jean Pierre Amougou Belinga, Bruno Bidjang et Bia Raoul Nnama.  

Antoine Bivana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Minfi: Louis Paul Motaze suspend un agent

Par Antoine Bivana La décision fait actuellement les gorges chaudes au Minfi. « Monsi…