Home Politique Afrique Cameroun > Répression : Alain Fogue privé de liberté
Afrique - Politique - Une - 22 septembre 2020

Cameroun > Répression : Alain Fogue privé de liberté

Selon nos sources, le Trésorier National du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (Mrc) aurait été interpellé à Yaoundé vers 2 heures du matin.

C’était au cours d’un assaut des forces de l’ordre sur le domicile de Maurice Kamto. On signale aussi l’arrestation de plusieurs militants du Mrc durant cette descente qualifiée de musclée par la direction du parti. Les autorités camerounaises ont interdit les manifestations, après que le Mouvement pour la renaissance du Cameroun ait vivement encouragé les citoyens camerounais à descendre dans la rue ce 22 septembre 2020.

La formation politique de Maurice Kamto voulait un soulèvement populaire au sujet de la décision du gouvernement de tenir des élections régionales. Les gouverneurs des régions du Littoral et du Centre ont, par décret, interdit toute réunion et manifestation publique pour une durée indéterminée. Le Ministre de l’Administration Territoriale (Minat), Paul Atanga Nji, dans une lettre adressée à ces deux gouverneurs ainsi qu’au gouverneur de la région de l’Ouest, a averti que toute manifestation non autorisée serait dispersée par les forces de l’ordre.

Le patron du Minat a appelé les gouverneurs à faire arrêter toute personne qui organiserait ou dirigerait une manifestation. Le siège du parti d’opposition Cameroon People’s Party (Cpp) à Yaoundé a été encerclé le 19 septembre dernier par plus de 30 policiers et gendarmes. Après une impasse d’environ une heure, les membres du Cpp ont été informés qu’ils étaient libres de partir. Les forces de l’ordre sont déployées dans la capitale Yaoundé.
Antoine Bivana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Pédophilie, viol et contamination au VIH

Cameroun : L’abbé Emilien Messina interdit d‘exercice Par Atogo’togo Junior «Moi, Monseign…