Afrique LA UNE Politique panorama 19 novembre 2020 (0) (91)

Cameroun > Revendications: Mamadou Mota demande aux jeunes nordistes de se lever

Partager

Dans son épître du 18 novembre 2020, le Premier Vice-président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (Mrc) s’offusque du fait que le nord soit maintenu dans une position de mendiant.

Les jeunes du nord chacun dans leur région doivent se lever et tordre le bras du renouveau qui comme l’apartheid, la traite négrière ne saurait être humanisé, il faut le détruire”,

écrit Mamadou Mota.

Pour lui, le visage de ce qui tue, qui mutile et qui frustre dans chaque village septentrional c’est cette élite illettrée et ces chefs traditionnels avides sans personnalité aucune.

Le Premier Vice-président du parti de Maurice Kamto pense qu’en l’état actuel des choses, il n’y rien à attendre de la part des hautes personnalités du nord. L’avenir des jeunes nordistes est entre leurs mains.

Ils ne penseront jamais à vous, l’histoire est là 40 ans après, ils n’ont cherché qu’à bien être appréciés, mal leur en a pris, ils sont légers dans la balance politique de notre pays”,

déclare-t-il.

De l’avis de Mota, le Président de l’Assemblée Nationale Cavaye Djibril ne s’est jamais préoccupé des enfants nordistes sans acte de naissance. Dénoncer, n’est pas un acte, il faut agir.

Ayang Luc ne vous connait même pas dans son Conseil économique et social, la faim et le choléra dont vous souffrez. Soumettez-vous et mourrez ou levez-vous”,

argumente Mamadou Mota.

La deuxième personnalité du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun souligne que le grand nord n’est pas un bloc monolithique. Il précise que c’est trois régions. Chacune des régions à ses réalités, voire aujourd’hui le problème de trois régions comme un bloc est une automutilation. La famine de l’Extrême-Nord et son choléra ne sont pas connus dans l’Adamaoua. Le Nord est maintenu dans une position de mendiant auprès d’une créature qui ne le reconnaît plus.

Antoine Bivana


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *