Home Santé Afrique Cameroun > Scandale : Arnaque et corruption autour des test covid-19
Afrique - 6 mai 2021

Cameroun > Scandale : Arnaque et corruption autour des test covid-19

Des tests vendus à 100 000 Fcfa , modifiés au gré du patient si positifs ,un circuit de fourniture de test covid-19 dévoilé par des camerounais victimes et révélé au grand jour après les plaintes d’un camerounaise vivante en Europe sur les réseaux sociaux .

265 milles tests déjà réalisés au Cameroun , même si dans divers centres on parle de pénurie. Le voile est désormais levé sur cet arnaque a grande échelle organisé par certains personnels de santé véreux.

Le Cameroun est le pays d’Afrique centrale qui connaît le nombre le plus élevé de cas confirmés de Covid-19 et, pourtant, il semble que le gouvernement n’ait pas déboursé d’argent provenant d’un fonds de réserve auquel les établissements de santé ont versé des contributions précisément pour faire face à des situations d’urgences comme celle-ci .

Nombre de pays membres de l’Union européenne et d’autres réclament dorénavant la preuve que les passagers ne sont pas contaminés par la maladie qui a tué plus de 2,2 millions de personnes dans le monde.

Il  est donc plus que évident avec les nombreuses ai tes enregistrées que des criminels et parmi lesquels les personnels de santé ont saisis l’occasion de produire et vendre de faux certificats de tests au Covid-19 aussi longtemps que des restrictions aux voyages seront maintenues en raison de la pandémie en Europe .

Une mafia qui s’organise et a pris forme dans des formations hospitalières accréditées pour , dans la ville de Douala avec en premier rang , l’hôpital laquintinie de Douala .La révélation faite autour de faux certificats de tests négatifs au Covid-19 et du montage autour vient  confirmer  que des criminels, au sein des hôpitaux ou ailleurs ,  qu’il s’agisse de groupes du crime organisé ou d’escrocs individuels, sont dans le bain du Covid-19 et de nombreux  »curieux »  avantages  qu’il procure.

Test covid-19 , le réseau de faux test s’étend au delà de nos frontières .

Début novembre déjà , la police française avait arrêté sept personnes dans le cadre du démantèlement d’un trafic de faux certificats de tests négatifs au Covid-19 reprenant le nom d’un laboratoire existant, vendus à des prix allant de 150 à 300 euros à des voyageurs à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, près de Paris.

En Espagne, la police a arrêté un homme vendant de faux documents de ce type pour 40 euros en ligne, et aux Pays-Bas des trafiquants faisaient de même en utilisant des applications de messagerie de téléphonie mobile.

Au Cameroun , le trafic, qui profite  de l’obligation pour certains voyageurs de présenter un test négatif au coronavirus pour pouvoir embarquer, fonctionne de manière simple: Avec la complicité des personnels de santé établissent  de faux tests négatifs , puis les monnayent  aux camerounais dans le besoin et en urgence  de voyage  selon équinoxe Tv .  »ils remettent ces faux test avec l’indication négatif contre la forte somme de  100 000 Fcfa » .

Les investigations, menées par le média camerounais Équinoxe Tv à amener à la révélation en mondovision d’un réseau de corruption  «suite à la révélation d’une  camerounaise sur les réseaux sociaux.

Le ministère de la santé annonce plus de 265 milles tests déjà réalisés au Cameroun ,c’est dire que de l’argent à couler , le réseau s’en est bien mouillé .

Pierre Laverdure OMBANG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Grève des enseignants: Suspension en rangs dispersés

Par Rostand TCHAMI Plusieurs mois après le début de la grève lancée par les enseignants du…