Home Société Afrique Cameroun > Scandale : La Task force accusé de détournement
Afrique - 6 mai 2021

Cameroun > Scandale : La Task force accusé de détournement

Le journaliste Auréole Tchoumi révèle qu’un marché de plus de Deux milliards aurait été donné à une dame ,attachée au cabinet civil de la présidence de la République .

 » Medical Plus Sarl situé à Yaoundé, Nlongkak appartient à Mme Thérèse Mboudou Nga. Celle qui s’apprête à jouir de la somme de 2milliards 920 millions de francs Cfa travaille comme Attachée au Cabinet Civil de la Présidence de la République.

Elle a été élevée l’an dernier au Grade de Chevalier.

Voilà ce que Ngoh Ngoh appelle Task Force. » fin de citation.

Le journaliste d’investigation, révèle que ce sont donc 2 milliards 920 millions de nos francs Cfa issus des fonds covid-19 qui devraient être payés à dame Thérèse Mboudou Nga .

Il faut dire que le débat sur le coronavirus est, depuis plusieurs semaines, pris en otage par des soupçons de détournement qui planent sur les responsables chargés de la gestion des fonds alloués à cette crise.

 La création, début avril, d’une task force logée à la présidence de la République aux fins de prendre le relais d’une gestion jusque-là confiée au gouvernement a renforcé la défiance.

Et, bien que le gouvernement ait confié à la chambre des comptes de la Cour suprême un audit complet de la gestion desdits fonds, certains acteurs ne semblent toujours pas satisfaits. 

Le Cameroun, qui espère obtenir 250 milliards de F cfa supplémentaires après deux premiers financements d’une valeur cumulée de 225 milliards de F cfa, a visiblement la volonté de briser ses propres codes et de faire preuve de transparence. Reste à savoir si cela suffira à convaincre les bailleurs de fonds. Un argent qui aiguisé des appétits très forts a tous les niveaux.

Pierre Laverdure OMBANG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Incendie dans un appartement: Une femme enceinte et sa fillette calcinées

Par Gabrielle Mekoui Un début d’après-midi sombre pour la famille des victimes et les popu…