Home Société Afrique Cameroun > Sed : Le contingent de 2019 en veut à Galax Etoga
Afrique - 6 jours ago

Cameroun > Sed : Le contingent de 2019 en veut à Galax Etoga

Depuis leur intégration, les éléments de ce contingent ne sont pas fixés sur leur sort.

Ces derniers se plaignent de la maltraitance dont ils sont l’objet de la part de leurs supérieurs. Depuis deux ans, des gendarmes errent dans la nature. Leurs requêtes ne cessent de se heurter à l’indifférence de la hiérarchie. Estimant que les carottes sont cuites pour eux, ils envisagent un soulèvement dans les jours à venir. Depuis janvier 2020, le Secrétariat d’Etat à la Défense (Sed) organise régulièrement des missions en zone anglophone.

Tous les contingents de la Gendarmerie Nationales sont mobilisés sauf de celui de 2019. Un gendarme déclare :

« Les légions de gendarmerie de l’Ouest et du Nord-Ouest jouent un jeu que le Sed ne connaît pas. Tout le monde est censé être dans son unité et venir en mission pour 4 mois, mais nous du contingent 2019 on dirait que nous sommes des gendarmes à entièrement à part. »

Le Secrétariat d’Etat à la Défense est en proie aux insuffisances managériales. Récemment, un groupe de gendarmes a adressé une correspondance à Galax Etoga. Dans leur lettre, ils ont relevé la corruption et le favoritisme qui minent la Gendarmerie Nationale.

A titre de rappel, Galax Yves Landry Etoga a été promu Secrétaire d’Etat à la Défense en mars 2018. Avant de prendre les commandes du Sed, ce diplomate formé à l’Institut des Relations Internationales du Cameroun a prêté ses services à la Primature.

Antoine Bivana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Usa > Tribute to Colin powell: It was true, of course, but he was far more than that

Years ago, when he was asked to reflect on his own life, General Colin Powell described hi…