Home Politique Afrique Cameroun > Séquestration: Le Mrc tient le pouvoir responsable de la vie de Maurice Kamto
Afrique - 2 décembre 2021

Cameroun > Séquestration: Le Mrc tient le pouvoir responsable de la vie de Maurice Kamto

Les vieux démons des tensions politiques ont refait surface ce 1er décembre 2021. Le Secrétaire général a produit un communiqué dans ce sillage.

« Si Maurice Kamto n’est plus un citoyen camerounais libre de ses mouvements dans son propre pays, si sa liberté d’expression lui est retirée et s’il est persona non grata à Douala, le régime doit avoir le courage de le dire, de le lui signifier et d’assumer ses actes ainsi que leurs conséquences »,

lit-on du communiqué signé par Ndong Christopher Nveh, le Sg de ce parti.

Il poursuit en indiquant que le Mrc condamne fermement cette nouvelle escalade dans la violence contre son Président, ces harcèlement permanents et ces violations flagrantes de ses droits garantis par la Constitution et les instruments juridiques internationaux ratifiés par le Cameroun. Toujours dans la veine des propos de désapprobation, il assène que son parti

« s’offusque d’un tel acharnement dont l’objectif affirmé est d’empêcher Maurice Kamto par tous les moyens de mener paisiblement ses activités en tant que parti politique. »

Il conclut sur ce point en affirmant que le Mrc tiendra le gouvernement responsable de tout ce qui arriverait à son Président national, ainsi que de toutes les conséquences imprévisibles qui en résulteraient. Tout est parti lit-on, de l’interdiction de la dédicace de ses livres à Douala. Il s’en est suivi sa séquestration dans son hôtel. Par ailleurs, on apprend qu’il était à Douala aussi pour apporter du réconfort à ses militants et sympathisants

« arrêtés arbitrairement et détenus illégalement à la Prison centrale de New Bell à Douala».

La visite s’est passée en toute discrétion et sans heurt à la prison. Après avoir communiqué avec eux, il s’est rendu au siège régional du parti à New Deido pour une réunion avec des responsables du parti dans le Littoral. Ayant été informées de son arrivée, la communiqué indique que

« de très nombreuses personnes s’y sont rendues spontanément sur le lieu pour l’acclamer et lui témoigner leur soutien et leur affection ».

Maurice Kamto, toujours selon son Sg, s’est brièvement adressé à la foule, rappelant que l’option fondamentale du Mrc est le changement dans la paix et par les urnes. Il a aussi rappelé que cette option ne doit pas être pris pour de la faiblesse.

« Ce choix a été fait et est maintenu parce qu’il est et demeure la meilleure option pour le Mrc. Il a aussi déclaré que si nous ne cherchons pas la bagarre, nous ne fuyons pas la bagarre, et qu’il espérait que les militants et sympathisants arbitrairement détenus depuis plus de quatorze mois seront libérés avant la fin de l’année et passeront la fête de fin d’année en famille, afin d’éviter de ternir l’image de notre pays »,

a-t-il prévenu.

Sur ce il a demandé aux personnes présentes de rentrer en paix chez elles.

La réunion avec les responsables du parti terminée, il est parti à son hôtel sans aucun incident, confie le signataire du communiqué. Pour finir, il précise que Maurice Kamto avait annoncé depuis plusieurs jours la cérémonie de dédicace de quelques-uns de ses ouvrages à partir de 16h ce 1er décembre à Douala, à l’instar de celle qui a eu lieu récemment à Yaoundé.

« Mais, tôt ce matin, gendarmes et policiers ont bloqué l’accès à l’hôtel où il est descendu. Dans le même temps, ils ont envahi le restaurant La Chaumière, à Bonapriso, où devait avoir lieu la cérémonie de dédicace et bloqué depuis 4h du matin toutes les voies d’accès audit restaurant »,

regrette le Sg du parti.

Léopold DASSI NDJIDJOU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Fête de la jeunesse: ce sera avec le défilé contrairement aux 2 dernières années.

L’annonce a été faite hier, 27 janvier 2022 au cours d’une conférence de presse conjointe,…