Home Economie Afrique Cameroun > Signature d’un protocole d’accord pour l’octroi des crédits
Afrique - 13 août 2021

Cameroun > Signature d’un protocole d’accord pour l’octroi des crédits

La matérialisation de cet acte formel a eu hier  dans la salle des Actes du Ministère de la Défense (Mindef) entre le Secrétaire général des céans et la présidente adjointe de la Banque internationale du Cameroun  pour l’épargne et le crédit (Bicec).

Pour l’essentiel, on retient que dans le cadre du présent protocole d’accord, la banque doit accorder au personnel éligible du Mindef, tant civil que militaire, des crédits de consommation sur une période maximale de 84 mois, soit 7ans. Les prêts immobiliers quant à eux, s’étendront sur une durée maximale de 180 mois, soit 15 ans. Ces crédits sont accordés en fonction de la capacité d’emprunt et de remboursement de l’emprunteur telle que prescrite par les textes en vigueur. Le Secrétaire général du Mindef, Saïd Kamsoulloum, dans son discours de circonstance en sa qualité de président de la séance, a rendu publique cette nouvelle.

« L’objectif est de fixer le cadre juridique de l’octroi des crédits à des conditions avantageuses voire préférentielles aux personnels civil et militaire du Mindef »,

a-t-il poursuivi avant de  préciser qu’il s’agit en réalité d’une réponse aux très hautes directives du président de la République, chef des Forces armées qui

«a instruit la mise en œuvre des mécanismes pour l’amélioration des conditions de vie du personnel mais surtout de leur faciliter l’accès à la propriété immobilière».

En effet, Paul Biya avait déjà lors de la célébration du cinquantenaire des forces de Défense et de sécurité  le 8 décembre 2010 à Bamenda, demandé la mise sur pied de tels mécanismes pour l’accès du personnel militaire à la propriété immobilière. La signature de ce protocole entre le Mindef et la Bicec se veut

«un outil  de facilitation et d’accompagnement du personnel de la Défense désireux de bénéficier de crédits à court et moyen termes en vue de l’achat des biens de consommation d’une part et l’acquisition d’immeubles bâtis ou non bâtis d’autre part.»

Il convient tout de même de reconnaître que certaines conditions seront remplies pour être éligible à l’emprunt. En tout premier lieu, il faut disposer d’un compte ou s’engager à en ouvrir un dans les livres de la Bicec et en deuxième lieu, il faut y domicilier irrévocablement l’intégralité de son salaire pendant toute la durée du crédit.

Par ailleurs, les personnels qui n’auront pas encore atteint la limite d’âge de leur grade à l’échéance du prêt, soumettront un certificat de présence au corps signé du Commandant d’unité ou du chef service utilisateur qui fait foi en la circonstance. Pour ce qui concerne les retraités, bien que ne faisant pas partie des bénéficiaires actifs  de la présente convention, ils pourront néanmoins bénéficier d’une certaine facilité prévue à leur égard sous certaines conditions qui leur seront précisées dans les agences de la Bicec.

 Beti Assomo et le bien être de des collaborateurs

« La signature du protocole de ce jour participe donc de notre ferme engagement de contribuer de façon décisive à l’amélioration du cadre de vie des personnels du Mindef »,

a pour sa part indiqué la présidente adjointe de le Bicec.

Saïd Kamsoulloum a du reste indiqué dans le prolongement de cette cérémonie que Joseph Beti Assomo a instruit le déploiement d’une mission conjointe Mindef-Bicec qui se déploiera dans les tous prochains jours au sein des Régions militaires interarmées, en vue d’animer cette convention et d’en faire une très large diffusion auprès des troupes mobilisées jours et nuits pour la défense du Cameroun La responsable de la Bicec a aussi avant de formuler le vœu de plein espoir que

« cette convention portera des résultats complets, dans l’intérêt mutuel du personnel de la Bicec et du Mindef »,

déclaré que cette convention démontre à n’en point douter l’intérêt tout particulier que Joseph Beti Assomo porte au bien-être de ses collaborateurs. Avec cette signature de la convention, la Bicec souhaite renforcer les relations historiques qu’elle entretient déjà avec les fonctionnaires et particulièrement le Mindef.

« Nous voulons aller encore plus loin dans la satisfaction des besoins de cette clientèle fidèle, qui nous fait confiance et mérite toute notre attention. Notamment, l’accession à la propriété,  pour sécuriser leur famille et disposer d’un toit à la retraite est une préoccupation majeure à la Bicec et il est de notre responsabilité d’être à la hauteur de ces attentes, plus particulièrement celle de nos valeureuses forces de Défense. C’est donc notre engagement citoyen auprès du Mindef »,

a révélé  Isabelle Kondo.

Il convient aussi d’ajouter que par le passé, la banque où Jean Baptiste Bokam est le président du Conseil d’administration a créé le club des fonctionnaires avec des avantages exclusifs pour ces derniers.

« Avec la convention de ce jour, nous allons plus loin en octroyant des crédits avec des conditions particulièrement privilégiées pour le personnel du Mindef. Ces crédits vont participer à l’amélioration de  leurs conditions de vie, dans le financement de leurs investissements et de leur besoins de consommations. Cette convention, est le résultat d’une grande écoute et d’une connaissance des attentes des fonctionnaires »,

a-t-elle ajouté.

Léopold DASSI NDJIJDOU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Pédophilie, viol et contamination au VIH

Cameroun : L’abbé Emilien Messina interdit d‘exercice Par Atogo’togo Junior «Moi, Monseign…