Afrique LA UNE Politique panorama 27 juillet 2020 (0) (169)

Cameroun > Soutien: Le Nyong et So’o fustige l’attaque de Vision 4 contre Mbarga Nguele

Partager

La jeunesse de ce département s’est exprimée à travers une lettre datant du 20 juillet 2020, adressée au Président Paul Biya.

Les jeunes du Nyong et So’o ont écrit : « Nous condamnons avec la dernière énergie les allégations infondées d’une certaine presse aux ordres de Jean-Pierre Amougou Belinga. Au cours de l’émission Club d’Élite du dimanche 05 juillet 2020, diffusée sur Vision 4, le présentateur, en violation flagrante du conducteur de l’émission, a fait intervenir un téléspectateur anonyme par voie téléphonique qui prétendait avoir des informations sur les raisons de la “cabale” contre M. Amougou Belinga.

Dans une diatribe aux allures de récitation, le “mystérieux informateur”, très Imaginatif, nous apprend que le Patriarche Mbarga Nguele est “un partenaire d’affaires de M. Amougou Belinga”, “un Dgsn qui attribue tous les marchés publics de son Institution à son épouse” et “un adversaire politique du Chef de l’État”. » L’information sur le prétendu deal de 15 milliards, qui lierait les deux hommes en Guinée Equatoriale, est inexploitable, car incomplète.

Il aurait été mieux que le “mystérieux informateur révéla tous les contours de l’affaire : sa nature, les clauses entre les deux hommes et surtout les règles de partage. L’absence de ces informations complémentaires prouve à suffisance qu’il s’agit là d’une simple élucubration. Sur le deuxième point, le “mystérieux informateur” dévoile les vraies raisons de la mise en place d’un “Téléphone rouge” entre son domicile et les studios de Vision 4.

Il s’agit en réalité d’une entreprise de sabotage, une manœuvre de manipulation de l’opinion publique sur l’éthique du Dgsn. Le troisième point est de loin le plus “fallacieux”. Le “mystérieux informateur” nous apprend que le Patriarche Mbarga Nguele lorgne le fauteuil présidentiel.

Cette information aurait pu bénéficier d’un minimum de crédit si le Patriarche s’était arrogé des titres pompeux comme : “Zambie des Zandeo”, le “Pape de …”, le “Magnat de …”, etc.
Nous exhortons M. Amougou Belinga à honorer son statut de Zeolite° et à présenter ses excuses au Patriarche Mbarga Nguele. En bon fils, qu’il retourne très humblement auprès de son père.

Excellence Monsieur le Président de la République, la Jeunesse du Nyong et So’o vous réaffirme son indéfectible attachement aux nobles idéaux de paix, de solidarité et de concorde nationale que vous incarnez si heureusement depuis votre accession à la magistrature suprême, le 06 novembre 1982. »
Ont signé la correspondance, Mvondo Amougou Serge (Jeunesse d’Akoeman), Amougou Albertine (Jeunesse de Mbalmayo), Abang Mbarga Nicolas (Jeunesse de Ngomedzap), Ndoumou Owono Céline (Jeunesse de Dzeng), Essengue Gaël (Jeunesse de Mengueme), Owono Etoundi Jacques (Jeunesse de Nkolmetet), Omgba Owono Fridolin et Mboe Amougou Martin (Bureau Exécutif National de l’Adenso-Jeunes.

Antoine Bivana


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *