Afrique Culture LA UNE panorama 22 octobre 2020 (0) (143)

Cameroun > Stèle d’Eséka: Mouelle Kombi a trompé le Nnom Ngii

Partager

Depuis la pose de la première pierre par l’ex-Ministre des Arts et de la Culture (Minac), rien de fabuleux n’est encore sorti de terre.  

Après l’accident ferroviaire du 21 octobre 2016 qui a endeuillé de nombreuses familles, le gouvernement a décidé d’ériger une stèle à Eséka en mémoire des victimes. Cet ouvrage devait servir de lieu de recueillement et augmenter l’attractivité de la ville. C’est le Ministre Narcisse Mouelle Kombi, à l’époque Minac qui a procédé à la pose de la première pierre en mondovision.

La maquette de la stèle a été réalisée en 2018 par Fridolin Zinga Nga à la faveur d’un concours. La réalisation de l’ouvrage nécessitait la somme de 450 millions Fcfa. Les fonds nécessaires n’ont jamais été déboursés apprend-on. Deux ans plus tard, à la place du joyau architectural figurant sur la maquette, le site devant abriter la stèle est occupé par une sorte de hutte des temps modernes. Mouelle Kombi avait pourtant déclaré que tout est fin prêt pour que cette stèle commémorative soit érigée afin que la mémoire des disparus soit célébrée. La stèle devait être bâtie sur environ 3000 mètres carrés. Sa structure prévoyait un monument constitué de la stèle proprement dite, d’un box administratif, de panneaux solaires, et d’autres aménagements autour du site.

Antoine Bivana


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *