Home Société Afrique Cameroun > Suspension de profession: L’équipe Chebongkeng Kalabubsu frappe à nouveau
Afrique - Médias - 3 semaines ago

Cameroun > Suspension de profession: L’équipe Chebongkeng Kalabubsu frappe à nouveau

Le président du Conseil national de la communication ( Cnc) a rendu public ce 2 septembre 2021 à l’issue de son 31ème session ordinaire, quatre décisions dans ses missions de régulation.

Dans la première affaire, concernant Avinash Omprakash Hingori, Directeur des agences Sammy’s création et Rêves voyages contre l’organe de presse écrite dénommé “EcoMarin”, son Directeur de publication et le nommé Frank Kun, journaliste au susdit organe, le Conseil a pris acte de la demande du Directeur de publication d’être auditionné par-devant la collégialité de ses membres, a décidé d’inscrire cette affaire au rôle de sa prochaine session avant de trancher sur le fond  de l’affaire.

Dans la deuxième affaire,  Zoa Zoa Joseph Yves , a porté plainte pour propos offensants de manière à porter atteinte à son image, l’impliquant dans des manœuvres illégales dans le cadre de l’achat d’un terrain à Mbandjock. En effet, le plaignant est le chef de la cellule de la promotion de l’innovation au ministère de la Recherche scientifique et de l’innovation, et conseiller municipal de la commune de Mbandjock.

Il est contre la station de radiodiffusion sonore dénommée “Galaxie Fm”, et le nommé Mfomo Zanga Engelbert , journaliste à ladite radio. Le Conseil a entériné la radiation de Mfomo Zanga Engelbert de “Galaxie Fm” prononcé le 6 août 2021 par le Manager général de cette radio suite à la faute sus évoquée et l’a par ailleurs suspendu de l’exercice de la profession de journaliste au Cameroun pour une durée d’un mois.

Aussi, le promoteur de la radio, Nsimi Jean Jacques est averti, pour défaut d’encadrement du programme querellé. Dans la 3ème affaire, Me Régine Dooh-Ekollo a porté plainte contre l’organe de presse écrite dénommé “Télégramme news” et son Directeur de publication. Il est reproché au journal des déclarations non fondées de nature à porter atteinte à la dignité et à l’honorabilité de la plaignante, lui attribuant un rôle trouble dans le cadre de la gestion de la succession de feu Noutchogouin Jean Samuel.

Le Cnc a établi la responsabilité de l’organe en cause pour investigation insuffisante  ayant conduit à la publication de déclarations non fondées, offensantes et insinuantes à l’encontre de la requérante. Amba Nicaise Dimitri, le Directeur de publication, a reçu un avertissement. Dans la dernière affaire, Belinga Akong Côme, journaliste en service à la station de radiodiffusion sonore dénommée “Magic Fm”, contre Omgba Saint Clément, journaliste en service à la station de radiodiffusion “Satellite Fm”.

Le journaliste est reproché par le plaignant d’avoir proféré de propos offensants et dégradants , de nature à porter atteinte à l’image et à la dignité de la plaignante. Le Cnc, dans l’affaire, a entériné la suspension de Omgba Saint Clément, prononcée par le Directeur et chef de chaîne de  ” Satellite Fm”.

Bien plus, il écope d’une suspension de l’exercice de journalisme pour une durée de deux mois, pour diffusion d’injures et d’accusations non fondées constitutives d’atteintes à l’éthique et à la déontologie professionnelles et contraires aux règles de confraternité prescrites par la loi en vigueur sur le code de déontologie du journaliste au Cameroun. Le Directeur de chaîne est averti pour défaut d’encadrement du programme en cause.

Léopold DASSI NDJIDJOU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Canada > Drame à Gatineau: la thèse du double meurtre suivi d’un suicide confirmée

Des membres de l’entourage du père qui a tué ses deux fillettes avant de s’enlever la vie,…