Accueil SociétéAfrique Cameroun > Suspension des journalistes: Ça continue de bosser calmement à vision 4.

Cameroun > Suspension des journalistes: Ça continue de bosser calmement à vision 4.

Il y'a quelques jours ,l' instance en charge de régulation du secteur de la communication sociale au Cameroun à décidé de la suspension de certains journalistes dont principalement ceux de la chaîne vision4 et parmi lesquels Owona Thaddée Martial , Seme Ekong Mathieu Berthand et Bidjang Bruno.Tous présentateurs et ou Chroniqueurs de l'émission dénommée '' Tour d'horizon''

Par panorama
0 commentaire 113 vues

Par Pierre Laverdure OMBANG

L’émission est un rendez-vous , il traite de l’actualité et se veut être un talk -show qui laisse libre les journalistes pour l’instant de ces heures de diffusion se muer en chroniqueurs qui apportent leur lecture sur l’actualité et autres faits de société très souvent débattus quand il est 10 heures et 30 minutes de lundi à vendredi.

Le Conseil National de la Communication tenait aura donc pendant la tenue de sa 31ème session extraordinaire dont l’ordre du jour de ces portait sur divers sujets parmi lesquels l’examen de dix-sept (17) plaintes à lui adressées depuis la dernière session extraordinaire du Conseil, tenue le 05 mai 2022, les rapports de veille mis au point par les services compétents du conseil ont fait état d’une prolifération de dérives médiatiques et de fautes professionnelles dont notamment des cas observés
de nombreuses carences dans la tenue d’antenne et la conduite des émissions interactives ;
le discours de haine ;
la diffusion des atteintes aux bonnes moeurs ;
des atteintes à la cohésion sociale et à la dignité des personnes, des incitations à la violence.

Des cas et bien d’autres , qui aura amené le Conseil face à des chefs d’accusations présentant un aspect pénal, à circonscrire sa compétence aux exigences professionnelles qui sous-tendent la profession journalistique en matière d’éthique et de déontologie. Dans le traitement de ces différentes situations, le Conseil fait savoir que il a régulièrement mis en œuvre une approche préalablement pédagogique en adressant des lettres d’observation à une dizaine d’organes médiatiques.

En ce qui concerne , l’émission citée en sus , il s’agit de celle concernant l’ Affaire Mangan Richard Olivier Contre la chaîne de télévision privée dénommée « Vision 4 » et les nommés Owona Thaddée, Seme Ekong Mathieu Berthand et Bidjang Bruno, des journalistes en service au susdit organe.
Le plaignant avait alors saisi le Conseil contre l’organe susnommé, pour diffusion, au cours du programme intitulé « Tour d’horizon » des 16 et 17 mai 2022, de propos prétendument offensants et insinuants de nature à porter atteinte à son honorabilité, l’impliquant notamment dans des scandales de mœurs liés aux pratiques homosexuelles. Le Conseil, après avoir établi la responsabilité de l’organe en cause pour manquement à l’exigence professionnelle d’investigation et d’équilibre dans le traitement de lfinformation diffusée à l’encontre du requérant, a décidé :
-d’appeler l’attention du Directeur de publication de l’organe en cause sur la récurrence des dérives médiatiques dans le cadre de l’émission « Tour D’horizon ».
Le conseil a pris la décision de suspendre les nommés Owona Thaddée, Seme Mathieu Berthand et Bidjang Bruno, de l’exercice de la profession de journaliste au Cameroun pour une durée d’un (01) mois.

Sauf que quelques heures après le verdict du conseil national de la communication , il ne va pas falloir attendre pour se rendre à évidence que les journalistes suspendus sont tous à l’antenne au lendemain de la décision pourtant les suspendant pour 1 mois.
Plus que tout au menu ,de cette émission et entre autres sujets , celle concernant le sieur Mangan Richard Olivier.

Une réponse sèche en l’endroit du conseil national de la communication. Visiblement les journalistes concernés ne sont pas près à se plier à la décision qui vient d’être rendu et les suspendant pour un mois. Le conseil ayant pris la décision de suspendre les nommés Owona Thaddée, Seme Mathieu Berthand et Bidjang Bruno, de l’exercice de la profession de journaliste au Cameroun pour une durée d’un (01) mois.

La Direction général de la chaîne restant solidaire à ses employés à récemment fait parvenir au conseil national de la communication sur le cas concernant , le journaliste Raoul Christophe BIA. Lui aussi suspendu pour une durée de trois mois. Une correspondance dans laquelle est questionne la procédure ayant abouti à la suspension du jeune journaliste .

Il faut préciser que la guerre entre les deux structures dire depuis l’ère Peter Essoka. Une patate chaude laissée à Joe Chebonkeng Kalabubse qui devra faire face à la machine Jean Pierre Amou Belinga.

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes et de façon globale. Nous reprendrons également d’une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC

NOUS CONTACTER

Revue de presses

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by jetechnologie