Afrique LA UNE Société panorama 21 octobre 2020 (0) (165)

Cameroun > Taxe sur le téléphone: Libom Li Likeng et ses conseillers escrocs

Partager

Vous connaissez déjà Zambo, l’incompétent qui devait gérer nos milliards et nos données personnelles à travers son système mafieux élaboré en complicité avec la ministre des postes et télécommunications, Libom Li Likeng.

Mais dans l’ombre, il y a le cousin de la ministre. Jamais loin des coups tordus et de la mafia: Daniel Claude Abate. L’homme d’affaires sans entreprise et patron d’un truc appellé Mecam où il est resté seul. Par contre c’est le chouchou de Libom Li Likeng.

D’ailleurs voyant son fils foché et pour lui donner un peu plus de visibilité, l’ancienne directrice générale de la Douane va le faire nommer président du Comité de promotion de l’éthique et de la gouvernance en douanes (Cpeg). Tenez vous tranquilles c’est ce voleur de montres et de vestes ( je n’invente rien les témoignages sont là ) qui va piloter à coups de dizaines de millions fcfa le programme de lutte contre la corruption au sein de la douane. Une grosse blague pour renflouer les caisses de son “petit frère“. Un homme pourtant reconnu pour des faits de malhonnêteté et de trahison. A titre d’exemple le cas Mebe Ngo’o.

En effet, pendant longtemps, Mebe Ngo’o et Claude Abate étaient de bons amis. L’ancien ministre des transports n’hésitant pas à dépanner quelques millions de Fcfa au faux diplôme de la London Buisness School ( Lbs). La relation était arrivée à un stade où Abate était devenue un des confidents de Bernadette, la femme de Mebe Ngo’o.

Mais, l’amitié entre macros ne durant jamais, la brouille intervient. Claude Abate s’en va rencontrer Mebe Ngo’o et lui demande un prêt de 100 millions Fcfa. Mebe Ngo’o est multi-milliardaire. Il prend 100 millions fcfa et donne à son “petit frère“ pour lancer son business. Claude Abate est très content et se livre à la java.

Plusieurs mois vont passer et Claude Abate évite la famille Mebe Ngo’o. Il ne prend plus les coups de fil et ne passe plus faire un coucou à Bernadette. C’est alors que “bébé doc” commence à réclamer ses 100 millions fcfa, ne sachant pas que l’escroc avait déjà floué au passage son bailleur à Bastos, son coiffeur à Tsinga et son tailleur à Élig – Essono.

Claude Abate refuse de rembourser. D’ailleurs il racontera à qui veut l’entendre y compris à des ministres du Dja Lobo que le ministre Mebe Ngo’o lui en veut parce que son épouse, la belle Bernadette lui faisait des avances qu’il refusait.

Au final il ne remboursera pas l’argent de Mebe Ngo’o et se réjouira d’ailleurs en coulisses de son arrestation.

Voilà donc le type de personnages dont LiBom Li Likeng a toujours aimé rien d’étonnant qu’elle nous ai amené Zambo sur la taxe douanière avec à son oreille son “ conseiller de fils” Claude Abate.

Fermez les yeux pendant 30 secondes et Imaginez un instant que votre argent et vos données personnelles se seraient retrouvés entre les mains de Claude Abate. Ouvrez les yeux.

Arlette Akoumou Nga


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *