Home Economie Afrique Cameroun > trafic : la mort d’Idriss Deby impacte sur le corridor Douala-Ndjamena
Afrique - 27 avril 2021

Cameroun > trafic : la mort d’Idriss Deby impacte sur le corridor Douala-Ndjamena

Depuis quelques temps, on assiste à un ralentissement de mouvement de véhicules quittant le port de Douala pour Ndjamena au niveau des villes camerounaises frontalières  (Nguéli, Touboro et Figuil) au Tchad. D’habite, on compte en moyenne plus de 70 camions par jour de passage à  ces postes.

Au siège du Bureau national du fret tchadien (Bnft) au quartier Akwa à Douala, les activités piétinent depuis le décès d’Idriss Deby Itno, Président du Tchad.  Pourtant les différents documents exigibles pour un  voyage (lettre de voiture internationale, lettre de voiture obligatoire etc…) continuent à être demander par les transporteurs pour emprunter le corridor Douala-Ndjamena. C’est la même effervescence  au Bureau de gestion du fret terrestre camerounais (Bgft). Plusieurs transporteurs tchadiens et camerounais sollicitent de cet organisme de répartition du fret la délivrance de la lettre de voiture internationale (Lvi), précieux sésame pour rallier le territoire tchadien.

La situation conjoncturelle au Tchad empiète de façon indirecte sur le trafic entre le Cameroun et le Tchad, pays dépourvu d’un accès à la mer. En effet, plus de 90% des biens destinés au Tchad transitent par le Cameroun via le Port de Douala. C’est ainsi qu’on observe sur la place portuaire de Douala, des camions stationnés en attente de  fret.

 Par ailleurs, le nouveau gouvernement tchadien a en effet décidé de fermer  toutes les frontières terrestres, aériennes et fluviales, dont celles avec le Cameroun. Provoquant ainsi  un arrêt du trafic au niveau des frontières. Toutefois, apprend-on, « les camions continuent de charger leurs cargaisons au port de Douala ». Clinker, ciment, riz, huiles végétales, véhicules électroménagers etc…,

nous ne pouvons pas encore évaluer avec précision l’impact de la crise actuelle sur nos activités.

indique une source au Bgft

Gabrielle Mekoui

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Sécurité sociale: Grégoire Owona veut revaloriser le Smig

Par Rostand Tchami Ce sera certainement l’une des plus grandes avancées et innovatio…