Home Opinion Politique Cameroun > Tribalisme: A propos du fédéralisme communautaire
Politique - 4 semaines ago

Cameroun > Tribalisme: A propos du fédéralisme communautaire

Je ne me serai pas attardé sur le débat en cours sur le fédéralisme communautaire, concept que certains qualifient, avec une certaine pertinence, de bêtise politique, si je n’avais pas réalisé pendant ma méditation de ce matin deux aspects graves:

1/ Cette idée absolument primitive est portée par un courant dont la jeunesse justifierait qu’on en attende des idées novatrices;
2/ Elle révèle une faiblesse de la pensée politique surprenante de la part des lettrés qui la portent.

Certains justifient cette idée par le fait que le communautarisme est attesté par l’existence par ci par là de foyers culturels des ethnies. A cela je dis: Soit. Mais ce n’est pas parce qu’il y a ces foyers par ci par là qu’il faut constitutionnaliser une bantoustisation de la culture politique du pays.
Si je peux me permettre, sauf à justifier par là une intention cachée de confiscation du contrôle des territoires par les ethnies, je trouve cette idée absolument  » faible » puisqu’elle n’apporte aucune solution au problème central actuel du Cameroun qui est l’économie.

En vérité, le véritable débat devrait porter sur cette intention cachée qu’il faut dénoncer car elle est un véritable blocage au renforcement d’une conscience nationale et d’une culture de la Citoyenneté. Vu sous ce prisme, j’éprouve à la fois inquiétude et…déception de constater un déficit et de compréhension de la hiérarchie des problématiques de notre pays, et d’élévation de l’offre politique qui se trouve ici ravalée à une invitation surprenante par des lettrés au retour au villageoisisme.

Ce constat est davantage lorsque lorsque le miroir de l’histoire nous renvoient l’image  » des semi analphabètes qu’on pouvait penser qu’ils étaient, je cite Ahidjo et Um Nyobe qui eux parlaient plutôt Federalisme dans l’Unité et une Citoyenneté Nationale il y a …plus de 60 ans.
Ce qui est à considérer comme un incident malheureux devrait amener certains acteurs à un effort de maturation de la pensée afin que la jeunesse reste un atout pour le pays, un atout que ne viendra pas se fracasser d’un seul coup sur le mur glissant de pierre de l’étalage des effets incontrôlés de l’inexpérience.

Célestin Bedzigui, Président du Pal (Parti de l’Alliance libérale)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cameroun > Extreme-Nord: Des tensions intercommunautaires qui n’en finissent pas !

Déjà 19 morts depuis le début des affrontements Dimanche. Un Conflit intercommunautaires, …