Home Société Afrique Cameroun > Un éboulement ensevelit 3 personnes: Des grandes décisions prises
Afrique - 2 août 2021

Cameroun > Un éboulement ensevelit 3 personnes: Des grandes décisions prises

Dans la nuit de samedi à dimanche 1er août, suite à une pluie diluvienne, un glissement de terre a tué un père et ses deux fils dans leur sommeil à Foumban.

Au quartier Malatam, ce dimanche matin, l’émotion est à son comble. Il n’y a pas d’espace pour mettre le pied. Entre lamentations et imprécations, Mme le Maire de la ville, Patricia Tomaïno Ndam Njoya arrive sur les lieux. La famille explique que les trois disparus unis dans une mort tragique ont été surpris dans leur sommeil par un glissement de terrain qui a littéralement emporté le mur pour les ensevelir dans le sommeil. Le père Hamadou Joupa, âgé de 36 ans et ses deux fils respectivement âgés de 13 ans et de 5 ans sont fauchés par la mort.

Il faut préciser qu’il a plu sur la ville des cordes une grande partie de la nuit. Le drame s’est produit en l’absence de l’épouse de la victime, partie à la célébration d’un mariage. Non loin de là, un autre glissement a eu lieu, sans perte en vie humaine. Des cours d’eau sont sortis de leur lit. Le mois d’août est la période  où la pluviométrie atteint  son pic dans le département. Juste après la prière d’usage, les corps des trois victimes ont été conduits au cimetière de la ville, à Foumban 2.

Un deuil courru et des grandes décisions 

Joupa Hamadou, par sa mort tragique, a permis à Mme le Maire de Foumban d’aller au cimetière non seulement pour assister et encourager la famille éplorée mais aussi pour s’assurer de visu de ce qui s’y passe régulièrement. Après la cérémonie d’inhumation, elle a d’abord déploré le fait que la configuration géographique de Foumban est telle que ces glissements de terrain meurtriers sont courants.

Elle a promis de ce fait que les habitants qui ont construit sur les zones dangereuses seront recensés et déguerpis. La Mairie leur attribuera un lopin de terre viabilisé dans le patrimoine foncier de la Mairie. Elle a ensuite regretté le fait que l’aire réservée au cimetière municipal soit chaque jour assiégé par les riverains en quête de terre pour bâtir un logis. Elle a de ce fait décliné devant toute l’assistance sa détermination d’organiser ce lieu public.

Cet espace sera désormais divisé en deux parties: le cimetière musulman et le cimetière chrétien. En plus de ceci, des expaces seront affectés à chaque quartier de la ville. En attendant de sécuriser le périmètre de ce cimetière, le maire a également indiqué que dans l’optique de l’amélioration du service en ces lieux, il est prévu des installations funéraires et l’aménagement des espaces pour le recueillement des familles sur la tombe des leurs qui ont rejoint l’éternité. Encouragée par ces bonnes nouvelles, la population est rentrée en ville.

Léopold DASSI NDJIDJOU, depuis Foumban

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Etats-unis > La « soif » grandit: De plus en plus d’américains veulent savoir davantage sur les proches de trump à la Maison Blanche

Lorsque l’équipe Truonmp a quitté la Maison Blanche, les membres se sont retrouvés annulés…