Home Société Afrique Cameroun > Urbanisation : chantiers urbains de la Can 2022 à Yaoundé , encore une descente folklorique
Afrique - 6 mai 2021

Cameroun > Urbanisation : chantiers urbains de la Can 2022 à Yaoundé , encore une descente folklorique

Comme toujours on dira d’elle qu’elle fait des descentes pour s’assurer que tout est marche , que tout évolue , on dira d’elle , Célestine Ketcha Courtès qu’elle le fait pour soit disant  mettre de  la pression aux entreprises. Sinon que du folklore !  

Célestine Ketcha Courtès, est une fois de plus comme à son habitude descendu pour son spectacle habituel sur le terrain , 6 mai 2021 affublée d’un cortège de personnalités et au rang desquels le Gouverneur de la région du Centre et de ses plus proches collaborateurs des services techniques. Après la visite initiée il y’a quelques temps ici et rebelote , la revoilà sur  des chantiers urbains en statique qui sont pourtant ceux de la Can 2022.

Madame le ministre de l’habitat et du développement urbain,  la matrone des constructions, des aménagements et des réhabilitations des voiries, de s’assurer de la libération effective des emprises, indispensable à l’accélération des travaux, dans le strict respect des délais contractuels dirait -on . Non , il s’agit d’une descente dont l’issue est déjà connue , une descente pour du spectacle . 

Parceque qu’est ce qui bloque notamment sur les chantiers de construction des axes, Mosquée Essos – Terminus Mimboman, Carrefour Abega Mimboman – Carrefour Balla – Carrefour Onambélé – Cimetière Fougerolles, Étourdi – Abattoirs, Borne fontaine Emana – Hôpital – Lycée, Palais des sports – Montée école de police, Parcours vita – M’ont Fébé – Jean Vespa et Autoroute Yaoundé-Nsimalen, entre autres.

La  CAN c’est pour janvier 2022,donc plus que imminente ,que c’est seulement  dans moins de 8 mois. Et sur l’ensemble de ses chantiers c’est le blocus . Le cas patent de axe lycée bilingue -nkolmesseng est la preuve par 10 que nous sommes en plein dans le spectacle et le rire .

Combien de descente ,la ministre a t-elle déjà effectué  pour visiter ce chantier et donner des » instructions » ? Ces instructions. aux prestataires sont ils suivis de mesures d’accompagnement pour voir  la célérité  exigée?   Est ce que l’argent suit ? 

Pour voir la réalisation des projets il ne faut pas que  l’énergie du Ministre , mais les moyens financiers et un suivi régulier et permanent . Sauf qu’ici , il y’a de l’énergie , pas d’argent et les chantiers restent toujours tels quels depuis des lustres .

Il en faut plus  pour mettre la pression aux  prestataires, afin de faire bouger les lignes. Et ça la’ ministre ne l’ignore pas. Il faut mettre à la disposition des prestataires les moyens financiers nécessaires et ça il y’en a pas !

Pierre Laverdure OMBANG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Pédophilie, viol et contamination au VIH

Cameroun : L’abbé Emilien Messina interdit d‘exercice Par Atogo’togo Junior «Moi, Monseign…