Home Société Amerique Cameroun > Viol de 20 femmes en zone anglophone: Les États-Unis s’indignent
Amerique - Info continue - 2 mars 2021

Cameroun > Viol de 20 femmes en zone anglophone: Les États-Unis s’indignent

C’est à la suite du rapport de Human Wright watch la semaine dernière qui faisait état du fait que l’armée camerounaise l’année dernière à Ebam en zone anglophone a violé 20 femmes, tué 1 homme et arrêté 35 personnes. A la suite de des événements étouffés, les États Unis réagissent en ces termes :

“Les États-Unis sont profondément troublés par des informations qui font état d’un raid militaire à Ebam, dans la région du Sud-ouest, le 1er mars 2020, qui a entraîné des violences contre des civils. Nous condamnons toutes les violences qui ciblent les civils.

Nous appelons à une enquête immédiate sur l’incident présumé et à ce que les auteurs soient tenus pour responsables. Le fait que cette attaque, si elle est avérée, ait pu être méconnue pendant un an témoigne du rôle important que jouent la société civile et les organisations médiatiques pour aider les gouvernements à respecter leurs obligations envers leur peuple.”

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cote d’Ivoire > Cpi: l’affaire Gbagbo, nouveau révélateur des faiblesses du bureau du procureur

La chambre d’appel de la Cour pénale internationale a confirmé les acquittements prononcés…