Home Politique Afrique Cameroun > Violences de Nwa : Washington très remonté contre le régime Biya
Afrique - 3 mars 2021

Cameroun > Violences de Nwa : Washington très remonté contre le régime Biya

Par le biais de sa mission diplomatique de Yaoundé, le pays de l’Oncle Sam appelle au calme et à la cessation des violences.

Les Etats-Unis se disent profondément préoccupés par les récentes informations faisant état de violences communautaires dans l’arrondissement de Nwa, région du Nord-Ouest qui auraient fait plusieurs morts et entraîné le pillage et l’incendie des maisons, marchés, et d’églises dans au moins cinq villages.

 Nous appelons au calme et à la cessation immédiate de la violence. Nous appelons les autorités à prendre toutes les mesures possibles pour assurer la sécurité des habitants de Nwa, dont un nombre significatif de personnes a dû se déplacer et a désormais besoin d’une aide humanitaire.

précise le communiqué du 03 mars 2021 publié par l’Ambassade des Etats-Unis accréditée à Yaoundé

Dans son communiqué d’hier, les Usa présentent leurs condoléances à toutes les personnes touchées par les violences de Nwa. Ils  encouragent les autorités camerounaises à diligenter une enquête complète et impartiale, afin de tenir pour responsables les coupables. D’après la première puissance, il est indispensable que des mesures soient prises pour apaiser les tensions et promouvoir la tolérance et la compréhension mutuelle au sein des communautés touchées.

Des informations font état d’un raid militaire mené lundi 1er mars 2021 à Ebam, dans la région du Sud-Ouest, le 1er mars 2020. Cela a entraîné des violences contre des civils. La Maison Blanche condamne toutes les violences qui ciblent les civils. Pour Joe Biden, le fait que cette attaque, si elle est avérée, ait pu être méconnue pendant un an témoigne du rôle important que jouent la société civile et les organisations médiatiques pour aider les gouvernements à respecter leurs obligations envers leur peuple.

Antoine Bivana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cote d’Ivoire > Cpi: l’affaire Gbagbo, nouveau révélateur des faiblesses du bureau du procureur

La chambre d’appel de la Cour pénale internationale a confirmé les acquittements prononcés…