Home Société Afrique Cameroun: Vision 4 et Amougou Bellinga dans le viseur de la diaspora
Afrique - Médias - 28 avril 2021

Cameroun: Vision 4 et Amougou Bellinga dans le viseur de la diaspora

Le Conseil des Camerounais de la diaspora (CCD) a appelé le groupe CanalSat à suspendre sa collaboration commerciale avec la chaîne de télévision Vision 4, émettant de Yaoundé et son appendice TeleSud, installée à Paris.

Ces deux médias, contrôlés par le sulfureux milliardaire Jean Pierre Amougou Belinga, sont accusés d’être de «véritables propagateurs de l’idéologie fasciste» du régime camerounais, de prôner «au quotidien la haine raciale, l’intolérance, la traque féroce des journalistes engagés». Selon cette association, les journalistes des deux chaînes sont également connus pour encourager l’embastillement, voire l’assassinat des journalistes, quand elles «n’appellent pas tout simplement au génocide».

La montée en puissance de cette tendance à la haine, insiste le CCD, intervient alors que les Camerounais sont «traumatisés par les carnages et massacres qui ont cours» dans leur pays, du fait de la guerre civile dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, mais également de «violations flagrantes généralisées des droits humains» par le pouvoir Biya.

M. Amougou Belinga, Vision 4 et ses collaborateurs ont, affirme le regroupement, «appelé à l’extermination des populations anglophones qui contestent fermement le pouvoir dictatorial de Yaoundé et la forme actuelle de l’Etat».

Pour le CCD, la suspension préconisée reste le meilleur moyen, pour CanalSat, de redorer son image en prenant ses distances vis-à-vis de Vision 4, actionnaire de TeleSud.

On rappelle que la première chaîne citée s’illustre par des prises de position particulièrement controversées, généralement à l’encontre de l’opposition politique, des organisations de défense des droits humains et autres adversaires du système de Yaoundé. De même, Vision 4 s’illustre par une forte tendance au dénigrement, visant les contempteurs de son patron et de ses affidés.

FCEB

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Marché des capitaux: Yaoundé a mobilisé 5012,75 milliards FCFA en 10 ans

Par Mon’Esse Le Cameroun a, depuis décembre 2010, mobilisé un montant total 5012,75 millia…