Accueil PolitiqueAfrique Cameroun > Visite du président Macron: Les banderoles de Frank Biya enlevées

Cameroun > Visite du président Macron: Les banderoles de Frank Biya enlevées

Des sympathisants imposent depuis quelques jours des messages de soutien à une probable succession à la tête du pays en faveur de Frank biya le fils du président actuel du Cameroun. Quelques heures avant l'arrivée du président français Emmanuel Macron.

Par panorama
0 commentaire 5.5k vues

Par Pierre Laverdure OMBANG

Ces banderoles posées à dessein visent une communication particulière appeler Frank Biya le fils du président de la République en fonction à être leur candidat à la présidence de la république, au départ de la magistrature suprême, du Président Paul Biya.
Des effigies qui pavoisent la ville de Yaoundé depuis quelques jours à l’endroit du président français annoncé en visite au Cameroun.

Des signaux qui indiquent et montrent déjà que pour certains camerounais , Franck Biya devrait succéder à son père Paul Biya à la tête du Cameroun en 2025. Ceux là trouvent que le fils aîné du Chef de l’Etat a le droit comme tout citoyen de se présenter à une élection présidentielle, d’autres par contre affirment qu’ils ne disposent d’atouts.

Sauf que l’opération de communication de charme ne va pas durer jusqu’à l’arrivée du président français. Ces banderoles installées tout au long de l’aéroport international de Yaoundé Nsimalen vont être retirées de peur de susciter des troubles à l’ordre public.

Selon nos informations

“Le commissaire Messanga , le chef d’attente de la Surveillance du Territoire de l’aéroport de Nsimalen, vient de faire enlever les banderoles, interpeller et déshabiller tous les membres du mouvement Frankiste qui se trouvaient dans les environs de l’aéroport, dans l’attente de l’accueil ce soir du président Emmanuel Macron.”

Pour le président du Parti camerounais pour la réconciliation sur une possible passation de pouvoir entre Paul Biya et son fils Franck Biya, Cabral libii:

”Quiconque veut succéder à Paul Biya doit s’apprêter à gagner une élection. Si des gens ont Elecam, l’argent ou que sais-je encore, qu’ils investissent cela pour convaincre les camerounais. Je le dis avec insistance car, que les uns et les autres le retiennent bien : Il n’y aura plus au Cameroun un Président élu dans la fraude électorale. Jamais!”

Une position contraire à celle de l’économiste Dieudonné Essomba qui pense que :

“Si on apprend que Franck maintenant il a remplacé son père, ceux qui s’agitent là vont faire quoi?”.

En attendant , sur le trajet principal que devrait emprunter le président français qui arrive pour une visite de deux jours au Cameroun , des banderoles à appelant à un probable remplacement de Paul Biya par son fils à la tête de l’état du Cameroun sont
systématiquement enlevées.

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

Revue de presses du 06 12 2022

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by jetechnologie