Home Non classé Cameroun > Voyage présidentiel: Paul Biya brise le signe indien
Non classé - 12 juillet 2021

Cameroun > Voyage présidentiel: Paul Biya brise le signe indien

Cela fait vingt mois que le Président de la République du Cameroun ne s’était plus rendu à l’étranger.

Depuis hier (dimanche, 11 juillet 2021), Paul et Chantal Biya sont partis de Yaoundé pour un court séjour privé en Europe, selon le communiqué rendu public par le Directeur du cabinet civil de la présidence de la république. Mais déjà en Europe, les éléments de la Brigade anti-sardinards menacent de faire vivre une humiliation internationale au couple présidentiel.

La fédération helvétique a pris des mesures sur le plan sécuritaire à partir de l’aéroport de Genève, qui a été bouclé et des accès suffisamment filtrés. Des policiers sont, actuellement, en faction devant l’hôtel Intercontinental, où les entrées et sorties sont aussi filtrées. Tout stationnement est, dans la même veine, contrôlé. Malgré ce dispositif sécuritaire, la Brigade anti-sardinards annonce une manifestation le 17 juillet 2021. Les publications de certains activistes sont, d’ailleurs, visibles sur les réseaux sociaux. Calibri Calibro, le commandant de la Bas, qualifie cet événement « d’ultime manifestation, où il sera prêt à laisser sa vie, l’objectif étant la capture de Paul Biya ».

La dernière fois que le Chef de l’Etat s’est rendu en Europe remonte à deux ans. Les activistes de la Bas avaient, en effet, rendu son séjour infernal suscitant le courroux des autorités officielles. Dans une vidéo devenue virale sur la toile, celui-là qui avait interpellé Emmanuel Macron au salon de l’agriculture de Paris, dit pouvoir barrer la voie à Paul Biya. Pour ce dernier, c’est ce voyage présidentiel qui va déterminer le remaniement ministériel tant attendu et qui va, ajoute-t-il, accélérer la passation de pouvoir.

Avant les mouvements de contestation de la Bas, le Président de la république passait plus de la moitié de l’année hors du pays. Son quartier général est l’hôtel Intercontinental. Dans un communiqué rendu public par la presse locale, l’on avait découvert, entre 2006 et 2009, que P. Biya avait passé un tiers de l’année hors du pays. Cette enquête de Transparency international note qu’une journée du Chef de l’Etat et de sa délégation constituée, en général, de plus de cinquante personnes coûte, en moyenne, 20 millions de Fcfa au contribuable camerounais.

Entre 1982 et 2017, le chantre du régime en place avait passé 1645 jours hors du Cameroun. Toute chose qui, selon cette enquête, avait coûté 32,5 milliards de Fcfa. Cette enquête ne prend pas en compte les divertissements et location d’avions, qui se font à des prix prohibitifs. Les enquêteurs relèvent que, pour ces dépenses, environ 117 millions de dollars avaient été dépensés, soit environ 62 milliards de Fcfa.

Serge Aimé Bikoi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Incendie dans un appartement: Une femme enceinte et sa fillette calcinées

Par Gabrielle Mekoui Un début d’après-midi sombre pour la famille des victimes et les popu…