Afrique Société panorama 28 octobre 2020 (0) (82)

Cameroun > Yaoundé 2: Lonkeu Njouboussi Bienvenu forme 105 jeunes en peinture

Partager

Les trois jours de ce séminaire s’est ouvert ce 28 octobre à la maison du parti du Nkomkana. Une cérémonie courue présidée par le sous-préfet de la circonscription, Mamadi Mahamat.

Nous sommes heureux d’être venus  ici  à Nkomkana. Le Cameroun ces derniers temps traverse une situation critique certes mais nous devons rester forts. Une attitude satanique qui ne trouve pas sa place en République ! Un enfant qu’on forme, enseigne, est un homme qu’on a gagné 




ainsi s’exprimait ému, Mamadi Mahamat, en prononçant cest mots d’ouverture du dit séminaire, encore connecté au massacre de Kumba du 24 octobre dernier.

Avant de déclarer ouvert les travaux de cette formation pour la pose des produits de revêtement intérieur et extérieur, en partenariat avec entreprise russe Slik Plaster, le patron administratif de Yaoundé, s’est réjoui de cette initiative de vivre ensemble par excellence, car les jeunes de toutes les communautés de l’arrondissement, bénéficient de cette formation.

Par ailleurs, le partenaire russe s’est exprimé en visioconférence pour donner un avant-goût aux jeunes de Yaoundé de la quintessence de leur apprentissage de trois jours. Une technique de recouvrement  innovant de l’intérieur comme de l’intérieur des bâtiments.

C’est à juste titre que le maire Yannick Ayissi dans son mot de bienvenue a demandé à sa jeunesse d’être « ponctuelle et assidue pour profiter de cette formation de pointe ».

Au bout de la chaîne, a-t-il reconnu, ils seront les ambassadeurs de cette technique à travers tout le pays. Des propos de Joseph Marie Mvondo Mvondo, le coordonnateur du séminaire de trois jours, on retient « qu’il s’inscrit dans un vaste programme de lutte contre  le chômage à Yaoundé 2 ; Les 105 jeunes, ont été recrutés sans aucune considération du niveau d’étude, de l’appartenance ethnique ou religieuse. « La moralité, la crédibilité et la disponibilité » est le triptyque qui a guidé le choix des apprenants.

Pour commémorer le 6 novembre

Le 6 novembre qui s’approche à grands pas est une date importante dans  l’histoire de notre pays et du Rdpc .en particulier. Car il marque l’arrivée du président Paul Biya à la magistrature suprême. Ce séminaire est ma modeste contribution à la célébration d’avance de cette journée”,

a martelé Lonkeu Njouboussi Bienvenu, déterminé d’affirmer et d’afficher son appartenance active au sein du parti présidentiel.

Par ailleurs, il a tenu à dire que c’est

«  conscient de mon rôle en qualité de leader social engagé et répondant à l’appel du président de la République, président national du Rdpc, que j’ai entrepris d’offrir cette formation aux jeunes en peinture bâtiment, spécifiquement la pose d’un produit de revêtement intérieur-extérieur ».

Lonkeu Njouboussi Bienvenu

Ce séminaire, va-t-il poursuivre, financé sur fonds propres est sa contribution à l’éducation à la formation de la jeunesse tout en accompagnant les autorités de l’arrondissement. A ce niveau, il a cité le maire de Yaoundé 2,  le sous-préfet et l’honorable Paul Eric Djomgoue qui est « un exemple à suivre en ce qui concerne l’assistance aux populations de Yaoundé 2 et de la jeunesse en particulier ».

C’est le lieu ici pour moi, poursuit-il, de le remercier pour cet infatigable engagement, a-t-il confié, tout reconnaissant au député du département du Mfoundi,  Paul Eric Djomgoue. En définitive, Lonkeu Bienvenu, le promoteur de cette initiative, « met la jeunesse au travail » à travers la formation en Secrétariat, la formation en pisciculture, la formation en élevage et la formation en peinture bâtiment.

Léopold Dassi Ndjidjou


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *