Home Société Afrique Cameroun > Yaoundé : Encore Grève du personnel à Lanacome
Afrique - 17 mai 2021

Cameroun > Yaoundé : Encore Grève du personnel à Lanacome

Pancartes à la main , les  personnel du Laboratoire National de Contrôle de qualité des Médicaments et d’Expertise (Lanacome) a entamé ce lundi une grève illimitée pour exiger le paiement de leurs arriérés de  salaires.

Ils exigent , le payement de quatre mois de salaires impayés et entre autres le déblocage de leurs subventions. Une Grève illimitée, du fait de son personnel clochardisé, et quatre mois de salaires impayés, quote part gelées pouvait -on lire marqué sur les pancartes qu’ils tenaient ce matin.

Ces derniers,  observent un sit in devant le siège de cette structure à Yaoundé. Les manifestants, pancartes en main et assis à même le sol, réclament 04 mois de salaire impayés.

 Le laboratoire national de contrôle de qualité des médicaments et d’expertise. vit depuis ce matin de lundi 17 mai 2021,une grève de ses employés. Mécontent et dépassé par sa situation, le personnel du Laboratoire national de contrôle de qualité des médicaments et d’expertise (Lanacome) a lancé un mouvement d’humeur pour exiger du gouvernement, le payement de ses dus. A Yaoundé, ils sont descendus nombreux sur le trottoir pour appeler le président de la République à la rescousse.

Quand le politique s’en mêle

Cette revendication portée par des personnels au moment où sévit la covid-19 et n’a pas laissé l’homme politiQue Cabral Libi’i indifférent  national du Parti 

En pleine pandémie du Covid-19…Inacceptable ! Le personnel du Laboratoire National de Contrôle de qualité des Médicaments et d’Expertise (Lanacome) en grève, sur le trottoir à Yaoundé. Ils réclament entre autres, des arriérés de salaires de 04 mois… Ils ont notre soutien.

s’est indigné le candidat classé troisième à la présidentielle du 7 octobre 2021

Ce lundi ressemblant particulièrement à un autre de 2020  au siège du Laboratoire National de Contrôle et de Qualité des Médicaments et d’Expertise (Lanacome). Les employés de cette structure réunis autour du Syndicat Départemental des Employés des Etablissements de Santé, Pharmacies et Assimilés du Mfoundi (Syndesapam),  en grève  le 27 avril 2020 à Yaoundé capitale politique du Cameroun,  revendiquaient déjà 4 mois impayés de salaires. Il s’agissait des salaires du mois de Janvier, février, mars et avril 2020. 

Pierre Laverdure OMBANG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cameroun > Affaire Martin / Malicka: Communication du collectif d’avocats /Universal Lawyers and Human Rights Defence

le collectif conduit par l’avocate Dominique Fousse a déposé une citation directe co…