Home Politique Afrique Confejes: le Cameroun aux commandes
Afrique - Info continue - 27 février 2021

Confejes: le Cameroun aux commandes

Louisette René Thobi Etame Ndedi vient d’être élue Secrétaire générale de la Confejes à l’issue de la 38ème conférence de cette institution tenue au Burkina Faso.  

La toile depuis les premières heures de cette journée est animée par l’heureuse information de l’élection hier 26 février 2021 de Louisette René Thobi Etame Ndedi aux fonctions de Secrétaire générale de la Conférence des Ministres de la jeunesse et des Sports de la Francophonie (Confejes). La camerounaise a été porté à cette fonction à la faveur de la 38ème Conférence ministérielle de l’organisation à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso indique le communiqué radio presse rendu public par le Ministre Camerounais de la Jeunesse et de l’Education Civique, Mounouna Foutsou.

La diplomatie camerounaise qui se veut discrète et efficace vient d’enregistrer une nouvelle victoire. Cette élection est l’aboutissement d’une campagne de séduction diplomatique savamment menée depuis septembre 2020. On se souvient qu’en début de ce mois de février, s’était tenue une audience collective entre le Ministre des Relations Extérieures (Minrex) Lejenue Mbella Mbella, le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique (Minjec) Mounouna Foutsou et les Chefs de Missions diplomatiques et Consulaires, membres de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) accrédités au Cameroun.  

Diplômée de l’Institut National de Jeunesse et des Sports, Louisette R. Thobi Etame Ndedi est une Professeur d’Education Civique et Sportive (PEPS) pétrie d’expérience et surtout grande sportive dans la pratique et dans son âme.

Diplômée de l’Institut National de Jeunesse et des Sports, Thobi Etame Ndedi est une Professeur d’Education Civique et Sportive (PEPS) pétrie d’expérience et surtout grande sportive dans la pratique et dans son âme, titulaire d’une carrière de haut niveau et une longue présence comme coordonnatrice de jeux scolaires et universitaires. Elle  a connu une élogieuse carrière couronnée par le poste de Sous-directeur au Ministère des Sports et de l’Education Physique de son pays.  La nouvelle Secrétaire générale de la Confejes  camerounaise devient ainsi la toute première femme et surtout le premier camerounais à occuper ce prestigieux poste où elle remplace  le nigérien Bouramah Ali Harouna décédé en mars 2020. Elle a assumé au sein de cette organisation. Son élection est perçue dans son pays d’origine comme une correction d’une impréparation qui avait fait échapper ce poste au Cameroun il y a quelques années.   

Avant la tenue de la conférence proprement dite, les experts réunis quelques jours avant ont invité les Etats et gouvernements membres à prendre compte les conclusions de la consultation jeunesse organisée par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et ses partenaires dans les politiques de jeunesse. L’Assemblée générale a réfléchi sur les le rôle structurant dévolu au sport et aux activités physiques dans les transformations sociales et économiques au sein des Etats et gouvernements  de la Confejes d’une part et d’autre part, la préparation des sportifs de l’espace francophone dans le cadre de leur participation aux prochains évènements sportifs que sont les Jeux de la Francophonie, des Jeux Olympiques de Paris 2024 et des Jeux Olympique de la Jeunesse de 2026 prévus à Dakar au Sénégal.

Créée en 1969 à Marly le Roy en France et ayant pour siège Dakar au Sénégal, la Confejes qui à ce jour compte 43 membres est une institution intergouvernementale, organe de l’organisation Internationale de la Francophonie qui œuvre pour la promotion de la jeunesse, des sports et des loisirs au sein de l’espace francophone. Sa mission est de mobiliser les pays, les ressources et les énergies dans une perspective de concertation afin de promouvoir la participation et l’insertion des jeunes au sein de la société.  Les défis sont énormes pour la nouvelle patronne qui connaît bien l’Organisation  pour laquelle elle a été Directrice – Adjointe des Programmes EPS/Sports.  

Youssouf – L. Moumbagna

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cote d’Ivoire > Cpi: l’affaire Gbagbo, nouveau révélateur des faiblesses du bureau du procureur

La chambre d’appel de la Cour pénale internationale a confirmé les acquittements prononcés…