Home Politique Afrique Côte d’Ivoire > Laurent Gbagbo : Gbagbo va rentrer
Afrique - 2 juin 2021

Côte d’Ivoire > Laurent Gbagbo : Gbagbo va rentrer

Pour le 17 juin, suite à son acquittement définitif de crimes contre l’humanité par la Cour pénale internationale. En côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo va rentrer sans soif de revanche, assurent ses partisans.

Le retour tant attendu par ses partisans de l’ancien président depuis son acquittement définitif, fin mars, de crimes contre l’humanité par la Cour pénale internationale (Cpi), a été annoncé lundi soir 31 mai par Assoa Adou, secrétaire général de son parti, le Front populaire ivoirien (Fpi).

Une date de retour qui n’avait été ni confirmée ni démentie mardi par le gouvernement et le parti au pouvoir, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP). Une source proche de la présidence s’est, elle, contentée de dire que « le dossier est suivi » par les services du premier ministre, Patrick Achi.

Cela fait une décennie que ses partisans attendent ce moment. Le 11 avril 2011, Laurent Gbagbo avait été arrêté dans le sous-sol de la résidence présidentielle, au terme d’une crise post-électorale qui avait fait 3 000 morts. Il était ensuite transféré à la Cour pénale internationale (Cpi) à La Haye, jugé pour crimes contre l’humanité, et coup de théâtre définitivement acquitté le 31 mars dernier.

Pro Gbagbo et contre ..

A la mis -mai des  centaines  de personnes ont manifesté lundi à Abidjan pour protester contre le retour en Côte d’Ivoire de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, après son acquittement le 31 mars par la justice internationale de crimes contre l’humanité, a constaté l’Afp.

A l’appel du Collectif des victimes de Côte d’Ivoire (Cvci) pendant la crise post-électorale de 2010-2011 qui avait fait quelque 3.000 morts, les manifestants, dont de nombreuses femmes, ont brandi devant le palais de justice des pancartes sur lesquels on pouvait lire « Gbagbo nous a tués », ou « Nous allons accueillir Gbagbo de notre façon ».

En côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo va rentrer sans soif de revanche, assurent ses partisans.

L’objectif, c’est de réussir l’organisation du retour du président Laurent Gbagbo, au plan sécuritaire, bien entendu, avec les autorités ivoiriennes qui en ont la charge. 

explique Franck Anderson Kouassi, porte-parole du Front populaire ivoirien, branche « Gbagbo ou rien »

Finalement, analyse le site Wakat Séra au Burkina,

Gbagbo peut rentrer, maintenant que la situation est, plus ou moins, sous contrôle pour le pouvoir d’Alassane Ouattara. L’ancien président peut revenir à la maison parce que la réconciliation est devenue une nécessité pour la Côte d’Ivoire, et surtout pour Alassane Dramane Ouattara qui en a besoin, non seulement pour redorer son blason, mais parce que lui-même risque d’avoir un après-pouvoir difficile dans un pays où la cohésion nationale n’est pas encore acquise.

Pierre Laverdure OMBANG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Pédophilie, viol et contamination au VIH

Cameroun : L’abbé Emilien Messina interdit d‘exercice Par Atogo’togo Junior «Moi, Monseign…