Home Société Amerique Etats-unis > Fierté: Le nouveau Roi « de Bamum » célébré par les américains
Amerique - Amerique - Amerique - 6 jours ago

Etats-unis > Fierté: Le nouveau Roi « de Bamum » célébré par les américains

Ici la retranscription en français, de l’hommage au Roi Nabil Mbombo Njoya qui barre la une du journal de l’université où il a fait ses études à New York.

Mfon Mforifoum Mbombo Njoya Mouhammad Nabil, diplômé de l’Université St. John’s en 2015, a été couronné Roi et sultan du Royaume Bamum le 10 octobre devant une foule de 20 000 personnes.

Le révérend Brian J. Shanley, O.P., président de l’Université St. John’s, a adressé ses félicitations au nouveau Roi au nom de toute l’Université. Konrad Tuchscherer, Ph.D., professeur agrégé au Département d’histoire, a été le mentor et le conseiller en recherche du Roi pendant son séjour à St. John’s et a représenté l’Université lors du couronnement. L’événement a été retransmis en direct à la télévision nationale et a réuni des membres du gouvernement, des missions diplomatiques et des délégations du monde entier.

Le Roi Njoya, 28 ans, est le 20ème Roi d’une dynastie régnante remontant à la fin du 14ème siècle. Le royaume Bamum est l’un des royaumes traditionnels les plus célèbres du continent africain; ils ont la particularité historique d’avoir inventé, à la fin du 19ème siècle, leur propre écriture phonétique. Selon certaines estimations, le nombre de Bamum dans le monde est d’environ 1,25 million de personnes.

Le royaume est situé dans l’Ouest du Cameroun et est plus grand que l’État du Delaware. Le Roi précédent, El-Hadj Ibrahim Mbombo Njoya, a régné de 1992 jusqu’à sa mort en septembre courant. Le nouveau Roi est le fils aîné du défunt conçu lors de son règne comme le prevoit la tradition Bamum.

À St. John’s, King Njoya était membre du programme Ozanam Scholars et s’est spécialisé en réseautage et télécommunications avec une mineure en théorie de la justice sociale. En tant que boursier Ozanam, il a voyagé en Équateur, en France et à Porto Rico, participant à des programmes de développement communautaire. Sa thèse de sortie a exploré la durabilité des programmes de patrimoine culturel au Cameroun, en mettant l’accent sur le dépôt d’archives du palais Bamum, qui abrite la plus grande collection de manuscrits d’Afrique subsaharienne dans un système d’écriture inventé par l’africain. Le frère du Roi, Faisal Umaru Mbombo Njoya, a lui aussi obtenu son diplôme à St. John’s en 2014.

Après l’obtention de son diplôme aux Etats Unis, le Roi Njoya a fréquenté l’Université de Yaoundé-Soa pour des études supérieures et a suivi une formation administrative pour le service gouvernemental à l’École nationale d’administration et de magistrature (Enam). Il a ensuite travaillé pour le ministère de l’Administration territoriale du Cameroun. Avec son couronnement en tant que nouveau souverain, le Roi Njoya régnera pour le reste de sa vie.

Version française: Ilyass Iliaskov Chirac Poumie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Usa > Tribute to Colin powell: It was true, of course, but he was far more than that

Years ago, when he was asked to reflect on his own life, General Colin Powell described hi…