Accueil PeopleAmérique Etats-Unis > R. Kelly condamné à 30 ans de prison: Les conditions exigées de son éventuelle libération

Etats-Unis > R. Kelly condamné à 30 ans de prison: Les conditions exigées de son éventuelle libération

Dix mois après son procès qui s’est tenu à New York, à l’issue duquel il a été reconnu coupable des neuf chefs d’accusation retenus contre lui, R. Kelly a connu le verdict ce mercredi 29 juin. Accusé d’abus sexuels, de séquestration, de subordination de témoin ou encore d’être à la tête d’un réseau d’exploitation sexuelle, le chanteur de 55 ans vient d’être condamné à 30 ans de prison.

Par panorama
0 commentaire 196 vues

Par ICP

Une décision de justice loin de satisfaire les victimes. L’une d’entre elles a déclaré au cours d’une conférence de presse relayée par Panorama papers:

J’étais une chanteuse en devenir, j’étais une fille pleine de vie, très innocente mais très motivée. On m’a approchée au centre commercial d’Aventura, en Floride, en me promettant un simple accompagnement personnel. Et j’ai rapidement été transformée en, je dirais, une esclave sexuelle.

Et d’exprimer son amère déception :

Personnellement, je pense que ce n’est pas assez.

R. Kelly incarcéré dans son État natal

C’est dans un établissement pénitentiaire de l’Illinois que la star déchue du R&B devra purger sa peine. En attendant, R. Kelly est détenu au Medical Detention Center de Brooklyn et est surveillé 24h sur 24h en prévention d’un éventuel suicide. Ce que son avocate a considéré comme une « violation de ses droits au Huitième Amendement ». Alors qu’il a l’intention de faire appel, la juge Ann M. Donnelly a rappelé à R. Kelly lors de la dernière audience les strictes conditions qu’il devra remplir une fois libéré.

D’après les informations rapportées par TMZ, la justice a ordonné que R. Kelly suive une thérapie pour soigner ses troubles sexuels dès sa sortie de prison. Il lui sera également interdit d’approcher toutes personnes âgées de moins de 18 ans, à part les membres de sa famille et le personnel en lien avec sa thérapie. Robert Sylvester Kelly, de son vrai nom, sera encore considéré comme un individu potentiellement dangereux pendant cinq ans. Une durée pendant laquelle il vivra sous liberté surveillée.

Un documentaire à charge

C’est en 2019 que la justice a commencer à se pencher d’un peu plus près sur les agissements de l’interprète d’I Believe I Can Fly. En 2019, la diffusion du documentaire NetflixSurviving R. Kelly, dans lequel plusieurs jeunes femmes l’accusent de les avoir droguées, séquestrées et abusé d’elles a mis le feu aux poudres et encouragé six femmes et deux hommes à déposer plainte.

R. Kelly n’en a pas fini avec la justice. Il doit bientôt s’expliquer concernant son mariage avec la regrettée Aaliyah et répondre d’une autre affaire de mœurs dans l’État du Minnesota.

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes et de façon globale. Nous reprendrons également d’une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC

NOUS CONTACTER

Revue de presses

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by jetechnologie