Home Politique Amerique États-Unis: Trump porte plainte contre ceux qui veulent le «cyber-bâillonner»
Amerique - Amerique - 8 juillet 2021

États-Unis: Trump porte plainte contre ceux qui veulent le «cyber-bâillonner»

Donald Trump attaque Twitter, Google et Facebook en justice. L’ancien président américain l’a annoncé depuis son club de golf de Bedminster dans le New Jersey. 

Il accuse ces entreprises de l’avoir censuré et de porter atteinte au premier amendement qui garantit la liberté d’expression. Donald Trump évoque une action en justice majeure contre les géants de la « big tech » et leurs patrons. L’ancien président, rayé des réseaux sociaux pour avoir répandu de manière répété des fausses informations, dénonce une censure, un bannissement, parle de liste noire et se dit confiant dans l’issue de la procédure qu’il entame contre Facebook, Google et Twitter.  

« Notre action va prouver que cette censure est illégale et anticonstitutionnelle, a-t-il déclaré. Notre plainte cherche à obtenir la remise en fonction rapide de mes comptes et nous demandons à la cour qu’elle impose des amendes à ces géants des réseaux sociaux. Cela va être une bataille pivot dans la défense du premier amendement. Je suis confiant, nous allons remporter une victoire majeure pour la défense de la liberté d’expression. »

Donald Trump a lancé un appel de fonds pour soutenir son action en justice. Mais selon la loi en vigueur, les réseaux sociaux ont le droit de modifier leurs plateformes et de supprimer les comptes qui violent leurs normes. La plainte de l’ex-président a donc peu de chances d’aboutir.

Avec Rfi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Pédophilie, viol et contamination au VIH

Cameroun : L’abbé Emilien Messina interdit d‘exercice Par Atogo’togo Junior «Moi, Monseign…