Home Politique Afrique Éthiopie > l’administration en fuite : les rebelles reprennent la capitale du Tigré
Afrique - Politique - 29 juin 2021

Éthiopie > l’administration en fuite : les rebelles reprennent la capitale du Tigré

En Ethiopie, le conflit au Tigré n’a pas dit son dernier mot. Huit mois après avoir été chassée de la capitale de cette région d’Éthiopie par les forces gouvernementales, l’armée rebelle est entrée dans Mekele lundi et a pris le contrôle de la ville.

Les forces loyales aux anciennes autorités dissidentes du Tigré sont entrées lundi 28 juin 2021 dans Mekele, la capitale de cette région du nord de l’Ethiopie où le gouvernement mène une opération militaire depuis novembre, selon un membre de l’administration intérimaire régionale.

De sources concordantes, l’administration locale intérimaire est en fuite. En réaction, le gouvernement fédéral a décrété un cessez-le-feu unilatéral et inconditionnel ​au Tigré, selon les médias d’État. 

Afin que les agriculteurs puissent cultiver paisiblement, que l’aide humanitaire puisse être distribuée en dehors de toute activité militaire, que les forces résiduelles du TPLF puissent reprendre le chemin de la paix […], un cessez-le-feu unilatéral et inconditionnel a été décrété à compter d’aujourd’hui, 28 juin, jusqu’à la fin de la saison des cultures, a annoncé le gouvernement dans son communiqué.

Pour les observateurs, il s’agit d’un avoeu cinglant pour le premier ministre Abiy Ahmed. Cette annonce intervient alors que l’Ethiopie vient de sortir d’un scrutin législatif a enjeu pour le chef du gouvernement fédéral. En huit mois de conflit, le bilan humain et matériel est très lourd.

avec actucameroun

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Minfi: Louis Paul Motaze suspend un agent

Par Antoine Bivana La décision fait actuellement les gorges chaudes au Minfi. « Monsi…