Accueil PolitiqueEurope France > Diplomatie: Emmanuel Macron se rendra en Algérie du 25 au 27 août pour relancer la relation bilatérale

France > Diplomatie: Emmanuel Macron se rendra en Algérie du 25 au 27 août pour relancer la relation bilatérale

Le président français et son homologue Abdelmadjid Tebboune sont convenus ce samedi de cette visite pour « renforcer la coopération franco-algérienne face aux enjeux régionaux et à poursuivre le travail d'apaisement des mémoires ». France et Algérie ont des relations tendues depuis plusieurs mois.

Par panorama
0 commentaire 207 vues

Par Sasha Blanche

Après plusieurs mois d’orage, le temps semble s’améliorer dans le ciel des relations entre la France et l’Algérie. Emmanuel Macron va se rendre à l’invitation de son homologue Abdelmadjid Tebboune à Alger du jeudi 25 au samedi 27 août pour relancer les relations diplomatiques entre les deux pays, a annoncé ce samedi l’Élysée. Il se rendra à Alger et Oran (ouest), a précisé le palais présidentiel.

L’annonce a été faite après un échange téléphonique entre les deux présidents.

« Ce déplacement contribuera à approfondir la relation bilatérale tournée vers l’avenir (..) à renforcer la coopération franco-algérienne face aux enjeux régionaux et à poursuivre le travail d’apaisement des mémoires »,

a expliqué la présidence française.

Ce déplacement intervient au terme d’une séquence chargée de symboles avec le 60e anniversaire des Accords d’Evian (18 mars 1962), qui mirent fin à plus de sept ans de guerre entre insurgés algériens et armée française, et de l’indépendance de l’Algérie (5 juillet 1962) après 132 ans de colonisation française.

« En choisissant Alger comme destination pour le début de son mandat, le président Macron montre que l’Algérie est en train de revenir sur la scène régionale et internationale », a relevé auprès de l’Afp Hasni Abidi, directeur du Centre d’études et de recherche sur le monde arabe et méditerranéen à Genève. « L’Algérie ne peut pas non plus faire l’impasse sur une bonne entente avec Paris », a-t-il estimé, en pointant notamment l’importance du dossier du Sahara occidental aux yeux des Algériens face à leur voisin marocain.

Des incendies monstres en Algérie

A l’occasion de leur entretien, Emmanuel Macron a présenté ses condoléances à Abdelmadjid Tebboune pour les dizaines de victimes des feux de forêt qui ont ravagé l’Algérie ces derniers jours. « Le chef de l’État a fait part à son homologue de la disponibilité de la France à fournir à l’Algérie des moyens terrestres et aériens pour y faire face », a précisé l’Élysée.

Les gigantesques incendies qui ont ravagé mercredi et jeudi le nord de l’Algérie au fait 37 morts, selon un bilan officiel. Ces feux étaient presque tous éteints samedi, ont indiqué les pompiers.

Des relations tendues entre Paris et Alger

Depuis le début de son premier quinquennat, Emmanuel Macron cherche à rapprocher les différentes mémoires de la guerre d’Algérie qui divisent la France. Cela est notamment passé par le rapport de Benjamin Stora, une demande de pardon aux Harkis, ou encore des gestes d’apaisement à destination des pieds-noirs.

Le président a toutefois pu constater à plusieurs reprises de la sensibilité des liens entre France et Algérie. En septembre 2021, Alger avait accusé le ministère de l’Intérieur français de « gros mensonge » après que celui-ci avait réduit le nombre de visas accordés aux Algériens en réaction au refus de l’Algérie de reprendre leurs ressortissants illégaux vivant en France.

En octobre 2021, Emmanuel Macron avait également mis le feu aux poudres en déclarant devant des jeunes descendants de protagonistes de la guerre d’Algérie que l’ancienne colonie française s’est construite sur « une rente mémorielle », entretenue par « le système politico-militaire ». Le gouvernement algérien avait alors décidé de rappeler son ambassadeur à Paris .

Les relations se sont progressivement réchauffées depuis. Fin avril, le président algérien a félicité son homologue pour sa réélection et l’a invité à se rendre en Algérie. En juin, les deux dirigeants ont exprimé leur volonté d’« approfondir » les liens entre les deux pays. Et dans une lettre au président Tebboune pour le 60e anniversaire de l’indépendance de l’Algérie, Emmanuel Macron a souligné sa volonté de « poursuivre sa démarche de reconnaissance de la vérité et de réconciliation des mémoires des peuples algérien et français ».

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

Revue de presses du 29 11 2022

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by jetechnologie