Europe LA UNE Politique panorama 6 juillet 2020 (0) (87)

France > Municipales 2020: Près de 300 citoyens originaires du Cameroun élus dans les conseils municipaux

Partager

De l’avis de plusieurs analyses politiques, cette performance des camerounais est le fait d’une évolution lente et progressive des mentalités au pays d’Emmanuel Macron.

Ce samedi 04 juillet 2020, l’on assiste en France, à l’installation des nouveaux maires et leurs adjoints. Ce qui marque par là, le bouclage des élections municipales 2020. Avec cette élection, l’on note une grande percé des candidats originaires du 237 (Cameroun). De l’avis de plusieurs analystes de la scène sociopolitique du moment dans notre pays, c’est une avancée démocratique.

«Oui, environ 300 français d’origine camerounaise sont élus dans les conseils municipaux depuis les dernières élections.  C’est le signe d’un engagement plus grand et plus actif dans la vie politique et citoyenne, d’une insertion durable et d’une évolution lente mais progressive des mentalités, admettant plus de diversité, luttant contre les discriminations et le racisme », note d’entrée de jeu Abdelaziz Moundé Njimbam, journaliste et écrivain camerounais vivant en France.

Pour Jean Robert Waffo, le ministre de la communication du Sdf, « les élections de nos compatriotes en France constituent une terrible gifle doublée d’une humiliation infligée aux tenants de l’autochtone au Cameroun. Ceux-ci doivent désormais se regarder dans un miroir. Ils doivent se rendre à l’évidence que le monde est un village planétaire où seuls le mérite et la compétence devraient dicter l’action publique. Et non les particularismes moyenâgeux qui contribuent à ostraciser des valeurs intégrées », explique-t-il.

Certains évaluent le chiffre à une volonté de nos compatriotes à s’intéresser à la gestion de la cité, pour reprendre les mots de Norbert Kamgaing Lele, un observateur de la scène politique camerounaise. Même son de cloche pour De Gaulle Christophe. Cet écrivain camerounais vivant au Canada estime que « nous devons nous en féliciter. Ils (les camerounais d’origine élus en France, ndlr) sont les postes avancés du combat pluridimensionnel que nous menons », conclut-il.

Sandra Embollo, Avec Actu Cameroun


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *