Europe LA UNE Médias Société panorama 5 avril 2020 (0) (960)

France > Test du vaccin contre le Covid-19: L’afrique porte plainte contre deux medecins

Partager

Les deux chercheurs français à l’origine de la polémique capture d’écran

Ledit collectif va également saisir le Csa, l’organe de régulation des médias en France, pour exiger des excuses de la chaîne.

La riposte après le dérapage ! Un collectif d’avocats issus de plusieurs pays d’Afrique (Cameroun, Gabon, Congo, Bénin, Côte d’Ivoire, Sénégal, Mauritanie, Algérie et Tunisie) va saisir le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (Csa) en France pour demander des excuses officielles de Lci.

C’est sur la chaîne de télévision d’information en continu que deux chercheurs français, Camille Locht, directeur de recherche à l’Inserm (l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) et Jean-Paul Mira, chef du service de réanimation de l’hôpital Cochin à Paris, ont estimé qu’il était plus facile de tester l’efficacité d’un vaccin Bcg anti-Coronavirus sur les Africains, les comparant à des prostituées.

«Ce propos aux relents néo-colonialistes laisse suggérer que les populations africaines sont un laboratoire de cobayes pour les pays européens», dénonce dans un communiqué, Nabil Boudi, l’avocat au Barreau de Paris, désigné pour saisir l’organe français de régulation des médias.

Le collectif n’exclut pas de porter l’affaire en justice s’il estime que les suites proposées par Lci et le Csa sont insuffisantes.

Pour mémoire, les propos des deux chercheurs français ont choqué l’opinion internationale. Hommes politiques, sportifs ou de simples leaders d’opinion ont fustigé ce que plusieurs qualifient de racisme.


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *