Home Société Afrique Gabon > « ville morte d’avertissement »: Les syndicalistes optent pour le dialogue après leur alerte
Afrique - 2 semaines ago

Gabon > « ville morte d’avertissement »: Les syndicalistes optent pour le dialogue après leur alerte

Après que plusieurs syndicats réunis au sein de la coordination provinciale avaient invité les populations de l’Ogooué-Maritime à observer trois jours de « ville morte d’avertissement », à compter du mercredi 24 novembre 2021 pour protester contre les mesures gouvernementales anti-covid19, l’on apprend ce mercredi qu’ils ont opté pour le dialogue avec le gouverneur de la province.

Pour lever le mot d’ordre des syndicalistes qui avaient appelé les populations à rester chez elles et à cesser toute activité pendant trois jours consécutifs ; le gouverneur de l’Ogooué-Maritime, Paul Ngome Ayong, rencontrait le 23 novembre 2021 dernier les partenaires sociaux et s’est engagé par la suite à ouvrir le dialogue sur les questions liées a cette ville morte.

Le mécontentement des syndicalistes remonte au 27 octobre dernier, date à laquelle le ministre de la Santé, Guy Patrick Obiang Ndong, annonçait la fin de la gratuité des tests pcr pour le 15 décembre 2021. Et faisait connaitre que le test coutera désormais 20 000 fcfa et le test dit vip 50 000 fcfa. En plus, l’accès en milieu public et toute administration sera conditionné par la présentation des tests pcr négatifs ou des attestations de vaccination d’où le caractère obligatoire.

Néanmoins, après une séance de travail, mardi dernier avec le gouverneur de la province, les syndicalistes ont remédié à la ville morte sous réserve.

« Toutefois, nous nous réservons le droit de mener des actions d’envergures si à la date du 14 décembre 2021 les positions du gouvernement et des employeurs ne sont pas reconsidérées en ce qui concerne la question vaccinale/test covid payant et le racket des transporteurs »,

a avancé le porte-parole et coordonnateur provincial des syndicalistes, Jean Robert Boundzanga.

Gabrielle Mekoui

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cameroun > Extreme-Nord: Des tensions intercommunautaires qui n’en finissent pas !

Déjà 19 morts depuis le début des affrontements Dimanche. Un Conflit intercommunautaires, …