Home Politique Afrique Gabon > Adressage de Libreville: Le maire intérimaire Eugène Mba relance l’opération
Afrique - 9 juillet 2021

Gabon > Adressage de Libreville: Le maire intérimaire Eugène Mba relance l’opération

Après sept années d’interruption, le plan d’adressage de la ville de Libreville a repris, ce jeudi 8 juillet dans le 4ème arrondissement, en présence du maire intérimaire de la capitale gabonaise, Eugène Mba et ses adjoints. Et c’est parti pour deux ans.

C’est un vieux projet qui avait débuté en 2014  par le prédécesseur de l’actuel maire intérimaire, Rose Christiane Ossouka Raponda l’actuel Premier ministre avant de connaitre un arrêt de sept années. «Le chantier a été arrêté un moment» rappelle M. Mba. Le projet rentre dans le cadre du plan d’actions de la municipalité. Il consiste à fixer les plaques et les numéros sur les bâtisses situées aux abords des rues et des avenues portant des dénominations. Il va s’étendre sur une période de deux ans dans toute la commune de Libreville qui compte six arrondissements. « Que ça soit au niveau de la dénomination des rues et au niveau des portes à fixer, cela va nous prendre environs deux ans », a souligné M. Mba, durant la cérémonie qui s’est déroulée derrière la poste centrale, dans le 4ème arrondissement de  la commune de Libreville.

À terme, l’initiative devrait, entre autres, faciliter l’orientation à travers la ville. Menée de façon qualitative, elle permettra par exemple une rapidité d’accès sur les lieux d’un accident ou d’un sinistre. Mais également le déploiement des réseaux (eau, télécoms et fibre optique, etc.). D’ou l’importance majeure  de ce projet. Ce  projet d’adressage est financé  en partie par l’Union européenne (UE) à hauteur de 480 millions de fcfa . 

A terme,  la ville devrait compter  60.000 numéros de portes donc 5000 avait déjà été préalablement placés dans le passé. «En ce qui concerne les numéros de portes, il y en avait à peu près pour 60 000», a-t-il informé. «Il reste encore en gros 55 000 numéros de portes à placer», a-t-il ajouté. Et Pour cette deuxième phase, «En ce qui concerne l’adressage, que ce soit au niveau des plaques ou au niveau des numéros qu’il faut placer au niveau des villas, des maisons, nous avons élaboré près de 6 000 plaques» a déclaré le maire selon qui, il reste à peu près 3900 plaques à implanter dans toutes la commune de Libreville.

Tout ceci est fait dans un élan de moderniser la capitale gabonaise dont certains spécialistes qualifient de « grand bidonville ».

Gabrielle Mekoui

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cameroun > Extreme-Nord: Des tensions intercommunautaires qui n’en finissent pas !

Déjà 19 morts depuis le début des affrontements Dimanche. Un Conflit intercommunautaires, …