Home Sport Afrique Gabon > Affaire Kanga Guelor: La Rdc déboutée en appel
Afrique - 10 juillet 2021

Gabon > Affaire Kanga Guelor: La Rdc déboutée en appel

La Caf, après examen par son jury disciplinaire de l’appel interjeté par la Fecofa sur sa décision du 26 mai, au sujet de l’affaire Kanga Guelor, a rejeté le pourvoi.

Ce  8 juillet, la Confédération africaine de football (Caf) a confirmé le rejet de la fédération congolaise en précisant qu’elle rejette toute autre demande. Elle classe donc l’affaire Kanka Kaku Guelor décintrement contre toute autre demande.

« L’appel de la Fecofa est recevable dans la forme ; Quant au fond, le jury d’appel de la CAF a décidé de confirmer la décision du Jury disciplinaire ; rejette toute autre demande »,

peut-on lire dans la décision publiée le jury d’appel présidé par le Nigérian Abdulhakeem Mustapha.

A titre de  rappel, indique la Caf dans son courrier, la Fecofa a déposé une plainte

«sur l’existence qu’une fraude a été orchestrée sur l’identité du joueur Guelor Kanga enregistré par la Fédération gabonaise de football (Fegafoot) comme étant citoyen originaire du Gabon».

Dans sa plainte, la Fecofa prétend que la vraie identité du joueur est Kiaku Kiaku Kiangani Guelor, né le 08 octobre 1985 à Kinshasa et que ce dernier est d’origine congolaise. Dans sa démarche, la Fecofa soutenait que l’enregistrement du joueur au sein de la Fegafoot comme joueur international évoluant avec la fédération gabonaise, serait frauduleux et que son éligibilité devrait être remise en cause.

Ce qui va conduire  l’organisation africaine de football à ouvrir une enquête avec productions de  preuves exigées aux deux parties et elles seront également auditionnées. Pour défauts  de preuves crédibles  par la Fecofa pour soutenir sa plainte, la Fegafoot a gagné cette bataille. Et la décision avait été  rendue le 26 mai dernier.

Selon la RD Congo accuse le joueur querellé d’usurpation d’identité et par conséquent le  Gabon  devrait être disqualifié de la phase qualificative de la Coupe d’Afrique de football des nations (can) qui se jouera au Cameroun en 2022 puisque le joueur querellé y avait participé.

Le Gabon pour sa part a soutenu que le joueur Guélor Kanga est né à Oyem au Gabon le 1er septembre 1990 ; et donc est de nationalité gabonaise. Finalement, le Gabon a eu gain de cause. Sa qualification pour la prochaine can à Yaoundé est maintenue et il sera bel et bien en 2022. Mais la République Démocratique du Congo peut encore saisir le Tribunal Arbitral du Sport en dernier ressort (Tas).

Gabrielle Mekoui

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Pédophilie, viol et contamination au VIH

Cameroun : L’abbé Emilien Messina interdit d‘exercice Par Atogo’togo Junior «Moi, Monseign…