Home Economie Afrique Gabon > concurrence: Afrijet revoit ses prix à la baisse pour faire écran à ses concurrents
Afrique - 17 juin 2021

Gabon > concurrence: Afrijet revoit ses prix à la baisse pour faire écran à ses concurrents

Le transporteur Afrijet veut se tailler  la part du lion dans le secteur du transport interurbain en desservant les principales villes du pays.

Depuis le 6 juin de cette année; Afrijet s’est lancé dans une vaste campagne à prix concurrentiel au détriment des autres secteurs de transport tels que le transport ferroviaire et le transport maritime. Le transporteur gabonais Afrijet a revu  à la baisse les prix des billets d’avions de ses vols domestiques reliant Libreville à Port-Gentil et à Franceville. Il a pratiquement cassé les prix en deux pour mieux concurrencer  les secteurs de transport maritime et ferroviaire avec pour intention de leur faire écran en d’autres termes attirer plus de clients (se positionner en leader sur le marché du transport national ).

Les prix en aller simple sont fixés à 36.000 fcfa pour la liaison Libreville-Port-Gentil et 45.000 fcfa pour la ligne Libreville-Franceville. Cette nouvelle tarification correspond aux prix pratiqués dans les secteurs du transport maritime sur Port-Gentil et ferroviaire sur Franceville. D’ailleurs, pour mieux séduire sa clientèle; il a usé d’une stratégie marketing qui met en avant sa nouvelle tarification à travers un   slogan « Envolez-vous au prix du bateau ! Envolez-vous au prix du train ! »

Pour Afrijet, cette nouvelle politique des prix   a pour seul but de  ravir la vedette aux compagnies de transport maritime et ferroviaire opérant dans les trois principales villes du pays. Une aubaine pour les usagers quand on sait qu’il y a quelques temps pour les mêmes itinéraires: Libreville -Port-Gentil, il fallait débourser entre 50.000fcfa et 100.000fcfa pour un billet d’avion aller simple; et 79.000fcfa pour se rendre à Franceville partant  de Libreville. 

La compagnie gabonaise Afrijet gagne en estime. Elle baisse les prix pendant que le transport  par voie maritime entre Libreville et Port-Gentil a connu une hausse de 25%, passant ainsi de 28.000 fcfa à 35 .000 fcfa en classe économique pour adulte. Pour sa part, le transport par voie ferrée baisse en estime; on note la mauvaise qualité des infrastructures et également de nombreux accidents survenus ces derniers mois sur leur ligne de chemin de fer. 

Afrijet entend exploiter les failles de ces concurrents à son avantage. Cependant, ces nouveaux prix de Afrijet non modifiables ne donnent pas aux passagers le droit de faire transporter leurs bagages en soute contrairement au train ou au bateau. Voilà la chose qui leur est encore reprochable par les gabonais. Hormis ce hic; la compagnie aérienne risque d’être débordée de clients heureux de gagner désormais en temps et à moindre coût. Et les gabonais espèrent que l’initiative d’Afrijet va booster les secteurs ferroviaire et maritime à revoir non seulement leurs prix et aussi leurs infrastructures. 

Néanmoins; il convient de noter pour le moment que les secteurs maritime et ferroviaire vont accuser un gros préjudice.

Gabrielle Mekoui

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cameroun > Coopération: Le Minac tend la main aux Pme françaises

Le ministre des arts et de la culture a récemment reçu en audience, une délégation des Pme…