Home Santé Afrique Gabon > Covid19: Opposition des travailleurs à l’obligation du vaccin anti-covid en entreprise
Afrique - 21 juillet 2021

Gabon > Covid19: Opposition des travailleurs à l’obligation du vaccin anti-covid en entreprise

Mardi, s’est tenu une conférence de presse entre les organismes professionnels des travailleurs du secteur privé et parapublics  dans le but de lever le caractère contraignant du vaccin anti-covid 19 imposé par le copil et  la cpg.

La tentative d’imposer le vaccin anti-Covid obligatoire dans les entreprises gabonaises est très mal perçue par les travailleurs. Selon les autorités,  le vaccin contre la   covid 19 est facultatif. Mais il a  revêtis un caractère obligatoire depuis la ratification de la confédération patronale gabonaise  (cpg) et  les autorités en charge de la riposte contre la covid-19, le 9 juillet 2021, d’une convention portée sur la vaccination des employés des entreprises affiliées à la cpg.

Il y a donc le caractère ambigu entre ce que disent les autorités et la cpg. « Comment comprendre que les opérateurs économiques rendent obligatoire ce  que le  Chef de l’Etat  a déclaré non obligatoire? » S’interroge les travailleurs. C’est ainsi que les organisations professionnelles des travailleurs des secteurs privé et parapublic du Gabon réunies en coalition ont dénoncé lors de leur  sortie d’hier, le caractère  obligatoire de ce vaccin pour tout travailleur en entreprise.

« L’appel à la vaccination faite par le président de la cpg n’engagera que les membres de la cpg. Nullement une organisation ne peut aller au-delà de ses missions. Je crois que son appel concerne les directeurs généraux, les adjoints et tous ses membres. Ça ne concernera jamais les travailleurs. Nous sommes dans un Etat de droit, le vaccin ne concernera jamais les travailleurs. Nous ne sommes pas contre mais le président de la République a dit que ce vaccin n’est pas obligatoire et nous nous y tenons »,

a déclaré Philippe Djoula, secrétaire général de la Confédération syndicale gabonaise (Cosyga) et membre de la coalition.

 Cette sortie intervient après ratification de la cpg et la copil (comité de pilotage de veille et de riposte contre l’épidémie à coronavirus) d’une convention portant sur la facilitation des vaccinations du personnel des entreprises privées dans le pays. Ainsi, Ils estiment que le code de travail en son article 3 :

« le travail est une source de valeur ; il exige que les libertés et la dignité de celui qui l’exerce soient respectées »,

 a été bafoué.

Il convient de souligner que certains opérateurs économiques ont déjà adhéré. C est le cas de Total Gabon  qui fera du vaccin covid-19 un pass d’accès sur ses sites pétroliers à compter du 15 septembre 2021. Ainsi tous ses employés seront soumis obligatoirement au vaccin. 

 Cependant, les travailleurs comptent mener des actions afin de lever ce caractère obligatoire du vaccin .ils appellent donc a  une grande mobilisation des travailleurs de tout bord (privé et parapublic).

« Quoi qu’il en soit, nous réaffirmons, ici et maintenant que les travailleurs ne céderont pas. Nous mènerons toutes les actions légales nécessaires, y compris la grève générale, pour la préservation de nos droits inaliénables garanties par la Constitution de la République gabonaise »,

a menacé Aude Laeticia Mapenda, porte-parole des organisations professionnelles de travailleurs.

Gabrielle Mekoui

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Etats-unis > La « soif » grandit: De plus en plus d’américains veulent savoir davantage sur les proches de trump à la Maison Blanche

Lorsque l’équipe Truonmp a quitté la Maison Blanche, les membres se sont retrouvés annulés…