Home Société Afrique Gabon > Cybercriminalité: Un faux site de distribution d’aides sociales fait des offres aux citoyens
Afrique - 24 juillet 2021

Gabon > Cybercriminalité: Un faux site de distribution d’aides sociales fait des offres aux citoyens

Des agents publics en ce moment sur l’étendu du territoire gabonais reçoivent des e-mails du site « www.6nmo.com ».

Ce site leur promet  une distribution d’aides sociales du gouvernement sur une période couvrant pratiquement une décennie. Compte tenu de la précarité des conditions de vie de la majorité des agents publics, recevoir un mail leur promettant une distribution d’aides sociales du gouvernement a été perçu comme une réponse à leur doléance. On pouvait distinctement lire sur la page d’accueil du dit site: 

« La liste des bénéficiaires de subventions gouvernementales de 600 000 fcfa qui ont travaillé entre 2010 et 2021 a été annoncée. Vérifier si votre nom est répertorié et obtenez votre subvention également ».

Cette mention est accompagnée de curieux commentaires d’internautes qui semblent avoir été désignés comme bénéficiaires.

Il faut noter que la joie des agents publics fut de courte durée car le gouvernement ne se reconnaît pas dans cette information, pire encore ce site leur est totalement inconnu. Ainsi le  ministère de l’emploi, de la fonction publique, le 21 juillet va se dédouaner en réagissant  en ces termes:

« Il s’agit d’un faux site web dont il ignore les intentions et invite les agents publics à ne surtout y introduire leurs données personnelles, au risque d’être victime de piraterie ».

Après sa réaction; le faux site web ne sera plus accessible.  Pour y avoir accès tout visiteur désireux se connecter devrait introduire ses identifiants personnels en tant qu’administrateur pour y naviguer.

Cependant; le gouvernement recommande à la population une vigilance absolue. Il invite par ailleurs les « uns et les autres à redoubler de vigilance et de prudence face à la recrudescence des fake news sur les réseaux sociaux et à ne pas se fier qu’aux communiqués officiels émis par les services appropriés ». Il  estime que de tels actes de cybercriminalité ne sont pas nouveaux au Gabon.

 A titre de rappel, en août 2016 le ministère de la défense nationale dénonçait des faits similaires. Il avait attiré l’attention du public sur des applications  « regag » et  « hackers », qui n’étaient rien d’autres que des cellules de cybercriminalité chargés d’alimenter l’application et les réseaux sociaux de faux contenus tout en collectant des données personnelles des utilisateurs à des fins criminelles.

De toutes les façons; les agents publics sont déçus de ce faux cadeau et tenus à la prudence car la cybercriminalité gagne du terrain.

Gabrielle Mekoui 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Usa > Tribute to Colin powell: It was true, of course, but he was far more than that

Years ago, when he was asked to reflect on his own life, General Colin Powell described hi…