Home Société Afrique Gabon > Insécurité dans les hôpitaux: Un nouveau né kidnappé par une supposée tante
Afrique - 6 décembre 2021

Gabon > Insécurité dans les hôpitaux: Un nouveau né kidnappé par une supposée tante

Le 2 décembre 2012, dame Oye Engongah donnait naissance a une petite fille a son domicile.

Elle va se rendre par la suite au centre hospitalier universitaire de Libreville (Chul) pour une prise en charge. L’administration ayant constaté qu’il n’y a pas d complications va la libérer. Mais au moment où la maman du bébé s’est rendue à l’administration pour les formalités de sortie de l’hôpital du nouveau né le drame arrivera.
L’on apprend par le communiqué du chul que la « bonne samaritaine » qui a accompagné à l’hôpital une femme qui a accouché son bébé seule la nuit chez elle n’était pas la tante mais une voleuse.

Les faits remontent à la nuit du 2 décembre dernier où une dame après avoir donné naissance d’une petite fille à domicile va arriver à l’hôpital aux environs de 4 h du matin accompagnée d’une dame qu’elle présente comme sa tante. N’ayant pas eu complication à l’accouchement le corps médical décide de la sortie de la nouvelle maman le 04 décembre.

Pendant qu’elle va à l’administration pour les formalités de sortie, elle va confier le bébé à sa ‘’tante’’ mais malheureusement à son retour en salle, elle ne trouvera plus ni sa tante ni son bébé. La tante a disparu avec le nouveau-né.

Dame Oye Engongah ayant donné l’alerte à son retour, les premières recherches au sein de la maternité, de l’hôpital et dans les environs resteront hélas sans suites. Dans la panique, la nouvelle maman avouera ne pas connaitre la dame qu’elle avait présentée au préalable comme étant sa tante.

Propos qu’elle a réitérés, ce dimanche 5 décembre, au cours d’une réunion tenue au Cabinet du Directeur Général du chul, en présence des services de Police et de Justice qui ont ouvert une enquête pour la manifestation de la vérité
On viendra à se poser de nombreuses questions à savoir sur quelle base dame Oye Engongah a-t-elle pu faire confiance à une inconnue au point de la laisser seule avec son bébé et surtout la faire passer pour un membre de sa famille? Surtout quand on sait que les vols d’enfants sont récurrents dans les hôpitaux au Gabon.

Gabrielle Mekoui

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Fête de la jeunesse: ce sera avec le défilé contrairement aux 2 dernières années.

L’annonce a été faite hier, 27 janvier 2022 au cours d’une conférence de presse conjointe,…