Home Economie Afrique Gabon > Projet « Un taxi, un emploi, un avenir »: Les 10 premiers récipiendaires sont connus
Afrique - 2 semaines ago

Gabon > Projet « Un taxi, un emploi, un avenir »: Les 10 premiers récipiendaires sont connus

L’office national de l’emploi (one) lançait le 29 octobre 2021 le projet « Un taxi, un emploi, un avenir » avec pour objectif la promotion et valorisation du métier de chauffeur de taxi au Gabon.

Par Gabrielle Mekoui 

L’one vient de publier la liste des dix premiers bénéficiaires de ce projet après études sélectives des candidats.

« Les 10 bénéficiaires de la 1ère cohorte du projet « Un taxi, un Emploi, un Avenir » ont participé ce jour [9 janvier] à une session de sensibilisation sur une charte de bonne conduite et une formation sur le savoir-vivre et savoir-être dont il faudrait faire preuve en tant que chauffeur de taxi », renseigne l’one. Qui précise que ces 10 premiers bénéficiaires du projet ont été sélectionnés d’une trentaine de candidats.

L’one   vient de rendre une dizaine de sans emplois propriétaires de taxi.  Une opportunité sans pareille. Selon les clauses du projet,  l’acquisition du taxi est du ressort de l’one. En partenariat avec financier Epargne développement du Gabon (edc ) pour l’octroi  d’ un crédit pour l’achat des taxis. 

Les chauffeurs de taxis travailleront du lundi au samedi de 8h à 20h et verseront quotidiennement 22 000 Fcfa dans le compte d’edc  pendant 48 mois, soit au total près de 27,5 millions. Et comme l’explique Nadia Assoumou, chef de division emploi jeune de l’Office, avec cet argent, l’one versera  4,8 millions au chauffeur sur la durée du contrat. L’entretien de la voiture reviendra à l’one. En tenant compte du volume recettes gardées par le chauffeur (en tout près de 17,5 millions de Fcfa), celui-ci aura en réalité dépensé un peu plus de 10 millions pour devenir propriétaire du taxi.

L’one se félicite, selon lui ce projet est porteur dans la mesure où il va permettre à plus d’un de devenir propriétaire de taxi; quand on sait que la majorité de chauffeurs de taxis au Gabon sont des locataires et ces taxis sont le plus souvent de vieilles voitures en mauvais état. On peut prendre comme exemple  le secteur du transport dans Libreville où circulent environ 3000 taxis avec une moyenne d’âge de 34 ans et donc presque les 3/4 de chauffeurs sont locataires. L’one entend renverser la donne tout en créant également des emplois dans un pays où le taux de chômage des jeunes interpelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Fête de la jeunesse: ce sera avec le défilé contrairement aux 2 dernières années.

L’annonce a été faite hier, 27 janvier 2022 au cours d’une conférence de presse conjointe,…