Home Société Afrique Gabon > Retrouvaille: La maman du nouveau-né kidnappé au Chul retrouve le sourire
Afrique - 8 décembre 2021

Gabon > Retrouvaille: La maman du nouveau-né kidnappé au Chul retrouve le sourire

Il y a 5 jours qu’un nouveau-né avait été enlevé au centre hospitalier universitaire de Libreville (Chul).

On apprend qu’elle a été retrouvée bien portante et se trouve à leur actuelle dans les bras de sa génitrice entourée de toute sa famille.
Les faits remontent à la journée du 3 décembre 2021, où la maman du nouveau-né (Grâce-Miracle, prénoms qui lui ont été attribués suite au kidnapping car cela relève d’un miracle doublé de grâce) ayant donné vie à la maison dans la nuit du 2 décembre 2021, va se rendre au chul pour des soins prénataux. Et le bébé a été kidnappé par une jeune fille d’environ 20 ans qui va tromper la vigilance des autres patientes en salle d’hospitalisation.

Pour la petite histoire, la voleuse de bébé avait trompé son copain d’être enceinte de lui. Elle s’était rendue ce 3 décembre 2021 à la maternité du chul pour se procurer un bébé. C’est ainsi qu’elle va faire la connaissance de la maman de « Grâce-Miracle » en lui servant une histoire montée de toute pièce pour lui faire baisser la garde. Elle lui confiera pendant leur conversation qu’elle assiste sa parente qui a accouché des jumeaux et internée dans la salle vip.

Ayant créé une certaine proximité entre elle et la nouvelle maman, elle va multiplier les tours dans la salle de Grace-Miracle. Lors de l’un de ses multiples tours, elle va premièrement constater l’absence des autres voisines de chambre, ensuite la maman va s’assoupir pendant sa présence, le papa du bébé sorti pour l’administration remplir les formalités de sortie ; elle va donc profiter pour soustraire le bébé et direction le domicile de son copain.

Une fois chez son petit ami, ce dernier contemple le bébé et ne croit pas que sa petite amie venait de lui donner un bébé aussi plein de vie alors que sa prétendue grossesse n’avait même pas atteint 9 mois. Pire encore, le bébé ne ressemblait ni au père ni à la mère.
Le petit ami sent une supercherie. Il dégage sa responsabilité. Il chasse sa petite amie qui trouve refuge avec son bébé chez sa maman.

Etonnée également, la maman de la présumée voleuse ne croit pas que sa fille venait de donner naissance à ce si beau bébé. Mise sous pression de sa propre mère, la présumée voleuse se rend au commissariat de la setrag à Owendo pour avouer son crime.

Les flics étant déjà informés qu’un nouveau-né était recherché par ses parents au Chul, vont informer la maman du bébé pour reconnaître son bébé. La tristesse a cédé la place à la joie. Tout ceci nous est relaté par une proche parente de la famille de Grâce-Miracle.
La maman de Grâce-Miracle déborde de joie et regrette d’avoir accordé du crédit à une inconnue aux allures d’une sainte mais finit par conclure qu’elle fut certainement envoutée par cette dernière.

Gabrielle Mekoui

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Fête de la jeunesse: ce sera avec le défilé contrairement aux 2 dernières années.

L’annonce a été faite hier, 27 janvier 2022 au cours d’une conférence de presse conjointe,…