Home Economie Afrique Gabon > Surfacturation des marchés publics: Le français Btp colas s’engage à bitumer 9,5km de route en compensation
Afrique - 2 semaines ago

Gabon > Surfacturation des marchés publics: Le français Btp colas s’engage à bitumer 9,5km de route en compensation

Le groupe français btp Colas, filiale de Bouygues s’engage à effectuer des travaux supplémentaires de bitumage de 9,5km de route.

Par Gabrielle Mekoui 

Cet engagement survient après des plaintes déposées par l’Etat gabonais contre ce groupe pour surfacturation sur les travaux de rénovation de la route pk5-pk12, selon une source de la présidence de la République. Les tronçons routiers à construire ne sont pas encore connus, mais les travaux pourraient être lancés d’ici la fin de ce mois de janvier 2022, indique  notre source.

Les travaux de rénovation du tronçon pk5-pk12 ( route à 2 voies x 2) effectués  entre 2016 et 2018 , financés grâce à un prêt de la Banque de développement des États de l’Afrique centrale (bdeac), avaient été facturés à hauteur de  65 milliards de Fcfa pour 6,430 km de route. Ce qui signifie que le coût d’un kilomètre de route  revient à  10 milliards et quelques Fcfa. 

Après réalisation, ces travaux ont été  jugés très onéreux pour moins de 7 km de route bitumée. Ainsi l’expert judiciaire Pierre Duro, ancien responsable de la gestion du parc immobilier d’Elf au Gabon, en qualité de représentant de la task force  sur la dette extérieure va non seulement estimer que ces travaux ont été surfacturés  mais la réalisation de l’ouvrage ne justifie pas la dépense.  

Pour réparer leur tord, le groupe français btp Colas va trouver un compromis (l’accord pour la construction de ces 9,5 km de route supplémentaire a été conclu en fin décembre 2021 à Libreville entre l’entreprise de btp et l’Etat). Mais l’ouvrage étant déjà réalisé, la filiale de Bouygues s’engage à livrer 9,5km de plus pour  un total de 16km de route bitumée pour les mêmes 65 milliards de Fcfa. Ce qui ramène le coût d’un kilomètre à un peu plus de 4milliards de Fcfa contre 10 milliards de Fcfa initialement facturé.

Malgré cet accord, le prix d’un kilomètre de bitumage reste toujours élevé si l’on s’en tient aux prix habituels pour ce type de travaux dans la capitale gabonaise. En effet, de sources officielles, le prix moyen d’un kilomètre routier à Libreville varie entre 800 000 millions et 1 milliard de Fcfa. Cela montre à suffisance les pratiques frauduleuses de certains grandes firmes françaises installées en Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Fête de la jeunesse: ce sera avec le défilé contrairement aux 2 dernières années.

L’annonce a été faite hier, 27 janvier 2022 au cours d’une conférence de presse conjointe,…