Home Economie Afrique Gabon > Tribunal du travail: Perenco sort vainqueur du litige l’opposant au syndicat onep
Afrique - 15 décembre 2021

Gabon > Tribunal du travail: Perenco sort vainqueur du litige l’opposant au syndicat onep

Le 13 décembre dernier, le tribunal du travail a enfin statué sur le litige opposant l’organisation nationale des employés du pétrole (onep) à Perenco Gabon.

L’onep traîne Perenco Gabon en justice pour avoir obligé ses employés à se vacciner contre la covid-19.

Rappelons que l’affaire serait partie d’une note de service où l’opérateur petrolier Perenco Gabon signifiait à ses employés que le vaccin contre la covid-19 devient obligatoire pour tout employé sur son site. Certains employés n’ayant pas apprécié cette note de service vont faire recours à l’onep ; qui est le syndicat le plus représentatif du secteur pétrolier au Gabon. « Suite à une saisine de contestation adressée au secrétaire général de l’Onep par un groupe de travailleurs du site Fso Mayumb de la société Perenco Oil & Gas Gabon, l’Onep a porté plainte contre Perenco sur l’obligation vaccinale que cette société impose à tout travailleur sur ses installations », informe l’Organisation.

Cette dernière portera l’affaire en justice près le tribunal du Travail de Libreville. Elle estime que « L’action de Perenco est un trouble manifestement illicite qu’il conviendra au juge des référés de faire cesser », souligne l’Organisation. Elle soutient que la vaccination n’est pas obligatoire au Gabon.

Mais, l’audience devant se tenir le 29 novembre dernier avait été reportée au 6 décembre dernier à cause de la conférence internationale des barreaux d’Afrique francophone qui s’est tenue au Gabon. Enfin de compte, c’est le 13 décembre 2021 que Marie Christine Mandjedi épouse Lebama, président du tribunal et juge de référé a rendu une ordonnance stipulant que « la note de service querellée a été prise par la société Perenco en conformité aux recommandations de la direction générale des Hydrocarbures et ce dans le cadre de l’état d’urgence institué par le gouvernement toujours en vigueur ; attendu qu’au regard de tout ce qui précède et sans qu’il soit nécessaire d’examiner le surplus des prétentions, il convient de débouter l’Onep en toutes ses demandes »

Le juge va poursuivre en disant qu’il n’a été démontré nulle part où des employés non vaccinés ou ceux dépourvus de test pcr covid négatif ont été interdits d’accès au sein des sites de production de la société Perenco. Pour la juge, l’accusation de trouble est non fondée.

Au sortir du verdict rendue, l’onep indique qu’elle fera appelle car estimant le pétrolier Perenco Gabon viole les droits de ses employés. Selon lui le pétrolier n’est pas l’État gabonais pour faire du vaccin contre la covid-19 une obligation étant donné que le gouvernement ne l’y oblige pas.

Gabrielle Mekoui

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

États-Unis > Fusillade: 2 morts, 3 blessés dans un marché de campagne dans le nord du comté de Harris

Avec HCSO Vers 13 heures, les députés ont répondu à une fusillade sur Airline Drive où plu…