Home Santé Afrique Gabon > Variant Omicron: Les frontières aériennes du Gabon fermées à 8 pays d’Afrique australe
Afrique - 2 décembre 2021

Gabon > Variant Omicron: Les frontières aériennes du Gabon fermées à 8 pays d’Afrique australe

Cette mesure d’urgence a été prise lundi par le ministre des Transports, Brice-Constant Paillat dans un communiqué du gouvernement.

Entre autres des vols et passagers en provenance de huit pays de l’Afrique australe se sont vus interdire d’atterrissage en terre gabonaise. Ces vols et passagers se sont vus refouler dans le cadre de la lutte contre la covid-19 et également l’entrée dans le pays et la propagation du nouveau variant, appelé Omicron, sur le territoire.

« Cette mesure à effet immédiat, vise à préserver la tendance baissière de la courbe d’évolution de la pandémie observée ces derniers temps dans notre pays et à protéger les populations vivant au Gabon contre ce nouveau variant dont la vitesse de propagation est très préoccupante »,

explique le ministre des Transports.

Huit pays africains font l’objet de mise en quarantaine c’est-à-dire que plusieurs pays ont dû fermer leurs frontières avec ces huit pays pour sécurité sanitaire. Il s’agit de l’Afrique du Sud, du Botswana, du Zimbabwe, de la Namibie, du Lesotho, de l’Eswatini, du Mozambique et de l’Angola. Ainsi plusieurs pays sont entrain de prendre des dispositions relatives à ces pays où on note la présence du nouveau variant (Omicron).
Il a été découvert en Afrique du Sud il y a quelques jours, le variant Omicron est qualifié comme un virus aux mutations inquiétantes et plus virulent que le variant Delta.

Le gouvernement se voit obligé de prendre des mesures restrictives en fermant ses frontières aériennes aux ressortissants des zones où le nouveau variant a été découvert. Et cette mesure d’urgence fait partie des mesures barrières visant à empêcher l’entrée du nouveau variant sur le territoire.

Pendant que dans le pays on note un ralentissement de la propagation et la baisse du taux de contamination de la population par la covid-19, selon les données du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à coronavirus (Copil). Ainsi en date du 25 novembre 2021, on dénombrait 5000 cas actifs et 279 décès.

Gabrielle Mekoui

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Vivre ensemble: L’unité en péril ?

Par Eric Boniface Tchounkeu Le 20 mai 1972 en effet, sur décision du Président Ahmadou Ahi…