Home Société Afrique Garoua > Insécurité: Le grand Imam de la ville échappe à la mort.
Afrique - 12 septembre 2021

Garoua > Insécurité: Le grand Imam de la ville échappe à la mort.

Selon des informations sur place dans la ville de Garoua ,  »L’affaire est suffisamment grave et cristallise toutes les attentions dans la ville de Garoua. C’est que le Grand Moufti, Modibbo Djafarou est la cible permanente d’un complot criminel de haute envergure savamment orchestré. »

En effet, selon notre source . Dans la nuit de Mercredi à Jeudi, des individus se sont infiltrés dans la résidence du grand Imam de la mosquée de Poumpoumré à Garoua:

 » Ces hors la loi ont brisé les fenêtres de la porte du salon. L’homme de foi a eu la vie sauve grâce au vigile posté devant chez lui deux jours après les premières alertes.
C’est ainsi que pris de court par la présence du vigile, les malfrats se sont volatilisés, mais l’un d’entre eux a été capturé et mis à la disposition de la police. »

Aux dernières nouvelles , si les enquêtes se poursuivent pour identifier le commanditaire ou les individus qui se cachent derrière cette affaire dont le but réelle est d’attenter a la vie de l’homme de Dieu et a le mettre définitivement hors d’état de nuire. Des question fusent et l’on s’interroge sur les motivations réelles de ces personnes qui en veulent au grand  »Moufti » .

Des attentats dejà condamnés avec la dernière énergie , mais qui n’exclus certainement pas le sombre projet de ces forcenés contre l’Imam Djafarou .

Pour notre source ,  » Il convient de souligner à double trait d’ailleurs, que ce n’est pas la première fois que ce dignitaire musulman est attaqué, au contraire, c’est devenu un véritable acharnement.

En effet, pour la 3eme fois consécutive en moins d’une semaine, la résidence de ce serviteur d’Allah avait été prise d’assaut par des hommes armés et cagoulés, il y’a quelques jours déjà. Un déploiement qui ne laissait aucun doute sur les intentions d’une telle machination, à savoir porter atteinte à la vie de l’imam Modibbo Djafarou, l’une des personnalités religieuses les plus respectées du Cameroun ou du moins du Nord.
Face à cet acharnement, l’administration et les fins limiers de la police se sont saisis de ce dossier dont la délicatesse n’est plus à souligner. »

De notre source toujours , dans la recherche de la compréhension de cette curieuse affaire, il fait cependant noter que l’on ne saurait omettre de se souvenir d’une occurrence qui avait fait vibrer et cristalliser la ville de Garoua, et ce, dans le bon comme le mauvais, selon les parties :

 » Il s’agit de l’élection du Lamido qui avait porté, contre tout attente, Sa Majesté IBrahim El Rachidine au trône du Lamidat de Garoua au détriment de certains candidats, créant frayeur par ci et soulevant stupéfaction par là.
Les regards sont donc surtout tournés vers ces candidats malheureux qui veulent faire porter le chapeau à Liman Djafarou pour leur échec. »

Pierre Laverdure OMBANG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Canada > Barreau de Montréal:  Me. Olivier Chi Nouako radié du Barreau de Montréal.

Par Junior Atogo’togo C’est dans le dossier No 56- 17 – 03101 du 05 février 2021 qu’est co…