Home Société Europe Géorgie: Colère après la mort d’un journaliste passé à tabac
Europe - 15 juillet 2021

Géorgie: Colère après la mort d’un journaliste passé à tabac

Des chaînes de télévisions indépendantes ont cessé de diffuser mercredi pour protester contre la mort d’un journaliste dimanche après avoir été lynché par des militants de l’extrême droite lors d’une manifestation anti-Lgbt+.

Les attaques envers des journalistes se multiplient. Un écran noir. La chaîne Pirveli, qui employait la victime, et trois autres programmes ont cessé d’émettre pendant 24 heures. « Tous ceux qui ont attaqué des journalistes le 5 juillet doivent être poursuivis », peut-on lire sur leurs pages Facebook. Les quatre médias réclament la démission du Premier ministre Irakli Garibachvili. Ils accusent son parti Rêve géorgien de ne pas avoir empêché les violences contre les journalistes. 

Ce lundi 5 juillet au matin, les organisateurs de la marche des fiertés doivent annuler leur défilé à Tbilissi suite à des attaques homophobes. Un peu plus tard, lors d’une manifestation anti-Lgbt dans la capitale, au moins 50 journalistes sont attaqués par des militants d’extrême droite. Le caméraman Alexandre Lachkarava est blessé au visage. Il sera retrouvé mort à son domicile, six jours plus tard. 

Le Premier ministre parle d’une « tragédie incroyable », tandis que l’Ong Reporters sans Frontières (RSF) dénonce la « passivité coupable » du gouvernement. L’opposition accuse le pouvoir en place de vouloir museler les médias indépendants. Dimanche dernier, plusieurs milliers de manifestants s’étaient rassemblées devant le Parlement. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Incendie dans un appartement: Une femme enceinte et sa fillette calcinées

Par Gabrielle Mekoui Un début d’après-midi sombre pour la famille des victimes et les popu…