Accueil PolitiqueAfrique Ghana: Le secrétaire d’État aux Finances limogé après des accusations de corruption

Ghana: Le secrétaire d’État aux Finances limogé après des accusations de corruption

Malaise au sein du gouvernement du Ghana après la diffusion lundi 14 novembre d'un documentaire à charge visant l'ancien secrétaire d'État aux Finances. Dans le film réalisé par le journaliste d'investigation Anas Aremeyaw Anas, Charles Adu Boahen se vante de sa proximité avec le vice-président et offre un accès aux mines d'or du pays aux supposés investisseurs, en échange d'une commission. Des allégations qui lui ont coûté son poste.

Par panorama
0 commentaire 126 vues

Par Joël Onana

Dans le documentaire, filmé à son insu, Charles Adu Boahen promet d’user de son influence pour obtenir une rencontre avec le vice-président à des journalistes ghanéens qui se font passer pour des investisseurs. Cette mise en relation a un coût : 200 000 dollars, voire plus, pour compenser également les cinq ou six frères et sœurs du vice-président.

L’intéressé a nié fermement :

« Mon atout le plus précieux dans la vie est mon intégrité et je ne permettrai à personne d’utiliser mon nom pour se livrer à de la corruption »

a insisté le vice-président.

20% de l’investissement…

Dans un autre passage du film « Galamsey Economy », Charles Boahen propose aux supposés investisseurs d’investir 500 millions de dollars au Ghana et ajoute qu’il prendra 20% de l’investissement.

Pour l’heure, Charles Adu Boahen n’a fait aucun commentaire.

Réalisé par le célébré journaliste d’investigation Anas Aremeyaw Anas, le film dénonce les pratiques des « Galamsey », des mineurs d’or illégaux qui revendent leurs butins à des intermédiaires, qui se tournent ensuite vers l’exportation.

Cette affaire intervient à l’heure où le président est sous le feu des critiques pour sa gestion de la crise économique, lui qui cherche notamment à solliciter un prêt très controversé avec le Fmi.

Le Ghana s’était engagé en 2017 à ne plus faire appel au Fmi, mais acculé par la dette, il revient sur ses promesses.

Ghana’s President Nana Akufo-Addo has sacked Charles Adu Boahen, the minister of state for finance, the presidency said on Monday after allegations of impropriety were circulated by a well-known Ghanaian investigative journalist.https://t.co/1QjLy6IGUI pic.twitter.com/a0xf2IWCkA— SABC News (@SABCNews)

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

Revue de presses du 28 11 2022

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by jetechnologie