Home Politique Afrique Guinée > Alpha Condé: Le 3ème mandat se solde par un coup de force
Afrique - 6 septembre 2021

Guinée > Alpha Condé: Le 3ème mandat se solde par un coup de force

Alpha Condé est tombé ce dimanche 5 septembre 2021. Une sorte de réponse à son coup constitutionnel du 22 mars 2020. 

Le premier président démocratiquement élu du Guinée est tombé sous la puissance de feu du chef du Groupement des forces spéciales (Gfs), le colonel  Mamady Doumbouya. Lui, l’ancien  légionnaire de l’armée française, rappelé en Guinée en, 2018 pour prendre la tête du Gfs, une unité d’élite de l’armée guinéenne. Ces derniers temps, il y a eu des flottements entre le ministre de Défense et Doumbouya, car ce dernier était déterminé de soustraite ses hommes de l’influence du politique.

En mai dernier, des rumeurs persistantes annonçaient sa possible attestation à Conakry. Il n’en était rien, car l’homme rompu à la tache, a lancé tôt dimanche matin un assaut contre la présidence de la République.

Très rapidement, comme un couteau dans du beurre, il investit les appartements Sekoutoureya, la présidence de la République. Alpha Condé arrêté, ses hommes le filment en Jeans et balancent la vidéo sur la toile. Par la suite, ils annoncent que toute l’armée est avec lui et demande de ce fait aux troupes de rester dans les casernes. Sur les motivations de ce coup, il annonce corriger » le mal guinéen », « mettre fin au malheur guinéen ».

La constitution est dès lors suspendue, le gouvernement et le parlement dissous, les frontières aériennes et terrestres fermées. Il a aussi annoncé tenir le palais présidentiel et tout  Conakry. C’est d’ailleurs à la télévision nationale que toutes ces annonces se sont faites, tombée rapidement entre les mains des putchistes. On peut se demander, au regard de la rapidité avec laquelle le pouvoir est tombée, si l’homme de 83 ans n’était pas déjà seul. Le nouvel homme fort annonce qu’il est en bonne santé car il a été examiné par un médecin.

Bien plus, il est gardé bien un lieu sûr », confie-t-il. La tension politique était par ailleurs perceptible depuis le 22 mars 2020, le jour où par un référendum, le président déchu  sautait le verrou de la limitation des mandats présidentiels en proposant au vote du peuple guinéen une constitution taillée sur mesure. Au moment où ses opposants sont poursuivis, en résidence surveillée, en prison où en exil, c’est un ouf de soulagement pour les hommes épris de démocratie en Guinée.

Léopold DASSI NDJIDJOU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Fête de la jeunesse: ce sera avec le défilé contrairement aux 2 dernières années.

L’annonce a été faite hier, 27 janvier 2022 au cours d’une conférence de presse conjointe,…